Les débris d’une embarcation archéologique du 18e ou 19e siècle retrouvés à Essaouira

Les débris d’une embarcation archéologique du 18e ou 19e siècle retrouvés à Essaouira

Les débris d’un navire dont l’âge remonterait au 18e ou 19e siècle ont été retrouvés à Essaouira. Des recherches seront effectuées pour déterminer l’âge de l’embarcation en question.

Par

Photo d'illustration. Crédit: PxHere

La découverte des débris d’un navire archéologique, dont l’âge remonterait au 18è ou au 19è siècle, a eu lieu récemment au niveau de la plage d’Essaouira, selon un communiqué du département de la Culture relevant du ministère de la Culture et de la Communication.

« A la lumière des résultats préliminaires, il a été constaté qu’il s’agit des débris d’un navire dont l’âge remonterait à la période comprise entre le 18è et le 19è siècle, » annonce le communiqué. Des recherches et analyses empiriques complémentaires seront effectuées pour « pouvoir identifier avec exactitude l’âge du navire en question« , précise le même document.

à lire aussi

Cette découverte archéologique s’est produite lors du changement récent survenu sur la morphologie de la plage, lié au projet d’extension du port de la ville d’Essaouira, indique le communiqué. Selon le département de la Culture, ce changement morphologique a eu pour effet d’accélérer l’érosion, en raison des changements de courants d’eau et de dépôts de sable, ayant permis de découvrir les débris du navire.

Ainsi, la direction régionale de la culture de Marrakech-Safi a procédé le 6 octobre à l’établissement d’un constat préliminaire en coordination avec la direction provinciale de la Culture et la Conservation de la médina d’Essaouira, en présence de représentants des autorités locales, de la gendarmerie royale et de la protection civile.

Sous la supervision du directeur régional de la Culture et spécialistes des fouilles archéologiques subaquatiques Azeddine Karra, l’opération de plongée effectuée à cet effet, en compagnie d’éléments de la protection civile, permis de délimiter le site, et d’inspecter l’épave du navire immergé à une profondeur de 1,5 mètre lors de la période de la marée haute.

(Avec MAP)

article suivant

Autodidactes à l'heure du numérique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.