L’hôtel Baccarat de Lalla Meryem cherche acquéreur

Alors que son ouverture était prévue pour 2015, l’hôtel Baccarat, porté par Immohold Hospitality, est tombé aux oubliettes. Ses actionnaires cherchent depuis deux ans un acquéreur.

Par

Image d'illustration

Qu’est-il advenu de l’hôtel Baccarat à Rabat ? Porté par Immohold Hospitality, filiale du holding Unihold appartenant à la princesse Lalla Meryem, le projet luxueux est à l’arrêt depuis plus de trois ans, alors qu’il devait ouvrir ses portes en 2015, comme le Baccarat de New York. Un fardeau dont le holding  princier cherche à se libérer depuis deux ans, sans succès.

La genèse d’un projet

Niché dans le quartier cossu de Souissi, à Rabat, le Baccarat promettait d’être le fleuron touristique de la capitale. Une centaine de chambres et de suites de luxe, un tea lounge, un spa avec plusieurs hammams, des salles de soins VIP, une salle de yoga et fitness… Le tout décoré par la prestigieuse cristallerie de luxe Baccarat, créée sous Louis XV il y a 250 ans. Les négociations, menées par le cabinet Chorus Consulting appartenant à l’ancien patron de l’ONMT Samir Kheldouni Sahraoui, cèdent vite au début de la décennie…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer