Vers une modification des statuts de la CGEM pour rattraper l’« empressement » de l’équipe Mezouar

De nouveaux statuts pour rattraper "l’empressement" de l'équipe Mezouar

Au terme de son deuxième conseil d’administration sous l’ère Mezouar, la CGEM a retiré leur droit de vote aux membres désignés du conseil d'administration, en attendant une mise en conformité de leur nombre avec les statuts qui pourraient être modifiés.

Par

Rachid Tniouni / TelQuel

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu le 24 septembre son deuxième conseil d’administration (CA) depuis l’élection de son président Salaheddine Mezouar en mai.

« En quinze ans de conseil d’administration à la CGEM, je n’avais jamais vu autant d’agitation que lorsque Mohamed Chaïbi et Youssef Alaoui ont annoncé qu’ils retiraient leur candidature à la présidence au profit de Mohamed Horani, » témoigne, neuf ans plus tard, un membre du CA ayant assisté au dernier conclave du patronat.

« Il n’y a pas de climat tendu. La presse est en recherche de sensation forte et entre ce que je lis et ce que j’ai vu au CA, il y a un décalage entre le son et l’image, » affirme pour sa part Ahmed Mehdi Tazi, vice-président de la CGEM, en charge de l’entrepreneuriat et des PME.

Après un premier CA le 13 juillet pour mettre en place les instances de la CGEM, ce deuxième CA devait être celui de la validation des plans d’action des commissions et de la préparation de l’Université d’été qui se tiendra les 28 et...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Le ministère de l'Intérieur organisera les élections des instances représentatives de la communauté juive

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.