OCP s'ouvre à l'innovation chinoise avec le groupe Hubei Forbon

OCP s'ouvre à l'innovation chinoise avec le groupe Hubei Forbon

Le groupe OCP annonce ce lundi 24 septembre un partenariat avec l’entreprise chinoise Hubei Forbon  . Cette alliance donne au géant phosphatier une «ouverture» sur l’écosystème chinois de l’innovation qui pourrait, à terme, se matérialiser par la création d’un centre de recherche et développement conjoint.

Par

Chercheurs chinois travaillant dans un laboratoire à Bohai Bay à 30 kilomètres de Tianjin. Photo d'illustration. Crédit: AFP

Un nouvel allié pour OCP. Dans un communiqué diffusé ce lundi 24 septembre, le géant marocain des phosphates annonce la mise en place d’un nouveau partenariat avec l’entreprise chinoise Hubei Forbon. Les deux entreprises ont signé un accord par lequel elles s’engagent au «codéveloppement d’une nouvelle génération d’engrais à forte valeur ajoutée et la promotion d’une agriculture intelligente».

Selon le géant marocain, ce partenariat devrait permettre de développer de nouveaux produits et améliorer notre offre en matière de fertilisants. «C’est aussi une ouverture sur un écosystème très dynamique qui est celui de l’innovation en Chine», souligne l’OCP.

Les deux entreprises souhaitent également mettre en place un centre de recherche et développement (R&D) conjoint dédié à l’innovation. Ce dernier «bénéficiera d’un écosystème académique, industriel et d’une bonne diversité scientifique». L’investissement nécessaire à ce centre ainsi que sa localisation n’ont pas été mentionnés dans le communiqué relayé par l’OCP.

Coté à la bourse de Shenzhen avec une capitalisation de 200 millions de dollars, selon le site zonebourse.com, le groupe Hubei  Forbon est basé à Yingcheng dans l’est de la Chine. Fondé en 2007, il opère en Malaisie, aux Philippines, en Indonésie, au Vietnam,  à Taiwan, au Canada, aux Pays-Bas et en France.

Le groupe chinois est également actif dans le domaine de la smart agriculture, utilisant notamment le big data et les capteurs intelligents, selon le communiqué d’OCP. Au Canada, Hubei Forbon s’appuie sur sa filiale Soil Optix, «spécialisée dans la plus haute définition pour la détection des éléments nutritifs du sol et sa cartographie».

article suivant

Six pépites de mauvaise gouvernance glanées dans le dernier rapport de la Cour des Comptes

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.