L'Intérieur veut mettre fin à la diffusion de vidéos montrant des traversées en pateras

L'Intérieur veut mettre fin à la diffusion de vidéos montrant des traversées en pateras

Le département de Abdelouafi Laftit a ouvert une enquête sur la diffusion de vidéos montrant des Marocains traversant clandestinement la Méditerranée, une publication qu’il considère comme une « incitation » à l’immigration clandestine.

Par

La prolifération de vidéos montrant des Marocains traversant illégalement la Méditerranée pour rallier l’Europe déplaît au ministère de l’Intérieur. Selon nos informations, une enquête a été ouverte par le département d’Abdelouafi Laftit pour lequel ces images constituent une forme « d’incitation à l’immigration » clandestine, ayant pour objectif de « désinformer l’opinion publique« .

Le but de cette enquête sera « d’identifier les promoteurs de ces actes condamnables par la loi« , informe une source au sein du ministère de l’Intérieur qui précise que « toute personne impliquée fera l’objet de poursuites judiciaires ».

Depuis le début de l’été, ces vidéos montrant des Marocains brandissant des « V » de la victoire lors de leur traversée pullulent sur les réseaux sociaux. Dans ces enregistrements, les migrants se disent en quête d’une « vie meilleure » ou d’une « liberté non retrouvée chez soi « . Le phénomène est devenu viral lorsque des chanteurs s’en sont emparés. En darija ou en amazigh, des titres sont parus sur YouTube. Leurs auteurs y justifient l’acte de « Hrig  » (« immigration clandestine » en darija, tiré du mot amazigh ahrag signifiant « être en colère »). Ils y racontent l’histoire des « harraga » (« les immigrés clandestins »).

Selon les statistiques du Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU, le nombre de migrants décédés en tentant de rallier l’Espagne a triplé entre le premier semestre de l’année 2017 et celui de l’année 2018 en passant de 113 à 317.

article suivant

Jusqu'à 13 ans de prison pour les indépendantistes catalans

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.