Mehdi Megzari : l'avocat d'affaires touche-à-tout

Mehdi Megzari : l'avocat d'affaires touche-à-tout

Militant et lobbyiste, cet homme de droit de 36 ans a porté la loi sur le crowdfunding. Il a participé au programme américain lVLP destiné à former les leaders de demain. Un sujet lui tient particulièrement à cœur : la marocanité du Sahara.

Par

Jeune militant

Né en 1982 d’un père directeur à la RAM, Mehdi Megzari a grandi entre l’Allemagne et l’Arabie Saoudite. Il revient passer sa terminale au lycée Lyautey à Casablanca, puis s’envole pour Paris afin de poursuivre des études en droit des affaires à l’université Panthéon-Assas. Il en sort avec un master en droit des affaires, commerce et fiscalité. Il obtient par ailleurs un second master, en sciences politiques, à Sciences Po Paris. C’est durant ses années d’études qu’il fonde, avec Anas Alaoui Mdaghri, l’association Capdema (Cap Démocratie Maroc). Composée de membres issus de grandes écoles (Polytechnique, Sciences Po…), Capdema a pour but d’amener les jeunes étudiants marocains à s’intéresser à la chose publique dans leur pays. L’association militera ainsi pour un modèle marocain de monarchie parlementaire. Capdema participera aussi au collectif “Stop TGV”, en publiant un rapport sur le projet, réalisé par des ingénieurs en ferroviaire. Enfin, elle réinventera le café politique marocain, le Démocafé, en organisant des débats sur des questions de...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Ô Canada, ou l’inexplicable exode

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.