Un livre-enquête dénonce les pratiques d’Heineken

La sortie de l'ouvrage « Heineken en Afrique, une multinationale décomplexée » met en lumière les pratiques du géant néerlandais de la bière industrielle sur le continent africain. Publiée par le journaliste Olivier van Beemen, cette enquête réalisée sur cinq ans détaille les agissements de l’entreprise sur le continent.

Rencontre des actionnaires de Heineken en avril 2017. Crédit: AFP

Par Mehdi Mahmoud  Quand les manœuvres du géant de la petite mousse débordent sur le sol africain. Le brasseur néerlandais Heineken abreuve l’Afrique depuis plus d’un siècle, au point d’avoir tissé un large réseau comprenant une cinquantaine de brasseries réparties dans plus de seize pays tout en adoptant des pratiques versant dans l’illégalité. C’est ce que pointe Olivier van Beemen, journaliste d’investigation néerlandais, qui signe « Heineken en Afrique, une multinationale décomplexée ». Sur plus de 300 pages, au travers une enquête portée sur douze pays et à la suite de quatre cents entretiens, ce livre-enquête retrace la manière dont le deuxième brasseur mondial a mis la main sur des retours sur investissement qui comptent parmi les plus élevés de la planète.

Des marchés parmi « les plus lucratifs au monde »

En Afrique, le succès de la boisson houblonnée est…

article suivant

Les thèses conspirationnistes anti-Bill Gates résonnent puissamment en Afrique