“Houna Hassan II” : la radio comme outil de propagande de la monarchie

La radio était un outil de propagande essentiel pour Hassan II car elle touchait l'ensemble des Marocains. Il en usait aussi comme d'une propriété privée soumise à ses caprices sur l'air de «la radio, c'est moi». Anecdotes inédites.

Par

Si Hassan II surveillait autant l’audiovisuel, c’est que son contrôle était essentiel dans un pays où le taux d’analphabétisme était énorme. Du fait de cette donnée structurelle, la presse avait peu d’impact, au contraire de la télévision, et surtout de la radio qui couvrait tout le Maroc et touchait l’ensemble de ses sujets. La radio est sous tutelle du régime depuis sa création, s’appuyant sur un dahir de 1924 pour affirmer le monopole de l’Etat.

Archive : dossier publié dans le numéro 823 de TelQuel paru le 7 septembre

Mais ce n’était pas suffisant pour Hassan II qui, en 1985, approuve la proposition du ministre de l’Intérieur, Driss Basri, qui veut que le ministère de l’Information soit rattaché à son département. A l’origine de cette décision, les propos d’un résistant parlant de Mohammed V qu’il a côtoyé lors de son exil. Ses…

article suivant

L'artiste marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus