Danone annonce une réduction de ses prix et la suppression de ses marges

Danone annonce une réduction de ses prix et la suppression de ses marges

A l’issue de sa tournée de consultation menée auprès des commerçants et des consommateurs, Centrale Danone a annoncé une réduction de 30 centimes du prix du demi-litre de lait frais. Aussi, la filiale du géant français au Maroc compte faire preuve de « transparence » en dévoilant les prix du lait acheté à la collecte.  

Par

Emmanuel Faber, PDG de Danone. Crédit: Facebook/ Centrale Danone

Du nouveau du côté de Central Danone. Lors d’une conférence de presse, tenue le 5 septembre à Casablanca, le PDG de Danone, Emmanuel Faber, a présenté les mesures adoptées par Centrale Danone en réaction au boycott qui l’impacte depuis avril dernier. A l’issue d’une campagne de consultation menée par Centrale Danone auprès de plus de 100.000 Marocains, commerçants, citoyens et employés du groupe, trois mesures phares ont ainsi été adoptées. Détails.

البث المباشر لإعلان نتائج مشاورة "نتواصلو ونواصلو" من طرف ايمانويل فابير المدير العام لشركة دانون

‎البث المباشر لإعلان نتائج مشاورة "نتواصلو ونواصلو" من طرف ايمانويل فابير المدير العام لشركة دانون

Posted by Centrale Danone on Wednesday, September 5, 2018

Réduction et nouveau produit

La première est celle de la réduction de 30 centimes de dirhams du prix des 470 millilitres de lait frais Centrale Danone. Objectif : atteindre les 3,20 dirhams, au lieu de 3,50 dirhams. Par cette baisse tarifaire, l’entreprise « renonce à sa marge » tout en « protégeant complètement le revenu de l’éleveur et de l’épicier », a déclaré Emmanuel Faber. Et d’informer que cette nouvelle tarification entrera en vigueur dès le 7 septembre.

Seconde mesure : l’introduction d’un nouveau produit. Les 470 millilitres de lait demi-écrémé, contenant 15 grammes de matière grasse au lieu de 30 grammes, seront vendus sous forme de sachet au prix de 2,50 dirhams. Le lancement du produit est prévu « pour la fin septembre« , a révélé le PDG sans donner plus de précision.

Afin de faire preuve de plus de « transparence » l’entreprise a également annoncé la publication, sur une base semestrielle, du prix d’achat de son lait à la collecte chez l’éleveur. Cette grille des prix sera publiée en période de haute lactation (haute production de lait) et de basse lactation (faible production de lait), assure-t-on du côté de Danone. Le PDG du géant français a dans le même temps affirmé que le dialogue entamé durant l’été avec les citoyens et les commerçants se poursuivra.

Toujours dans un souci de transparence, Centrale Danone compte organiser « des visites régulières de [leurs] centres de production », ainsi que de leurs « fermes d’éleveurs partenaires« . Ces visites seront « accessibles au grand public« , précise un communiqué du groupe. Et au document de préciser que l’entreprise s’engage à « publier régulièrement sur Facebook des résultats d’audit menés par des organismes indépendants« .

Equilibre bouleversé 

Selon Emmanuel Faber, l’introduction de ce nouveau modèle par Centrale Danone va « entraîner un bouleversement de l’équilibre de Centrale Danone ». Un modèle qui ne fonctionnera que si « épiciers et consommateurs reviennent vers la marque« , prévient toutefois le PDG.

Et, pour assurer ce « bon équilibre financier« , la filiale marocaine s’engage dans son communiqué « à supprimer toutes les dépenses marketing sur le lait frais pasteurisé » et compte également initier « des plans d’optimisation de [ses] dépenses« .

Prenant également la parole à l’occasion de cette conférence de presse, le PDG de Centrale Danone, Didier Lamblin s’est quant à lui exprimé sur la situation financière de son entreprise. Alors que ses ventes ont baissé de 40% durant le premier semestre de l’année 2018, le responsable a affirmé que « la situation n’a pas changé », et que les ventes de Centrale Danone sont toujours « sur une tendance baissière », alors que la marque doit s’apprêter à « augmenter le volume du lait vendu ».

article suivant

Déraillement du train Casablanca-Marrakech : Lydec effectuait des travaux sous la voie ferrée

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.