Lien de causalité

Lien de causalité

Par Fatym Layachi

Tu as fini ta semaine, ton mois, ton année. Oui, ton année, parce que dans le plus beau pays du monde, il est inconcevable de travailler en été. Fin juillet, ici, on s’arrête. Les dossiers en cours pourront bien attendre septembre. Août, c’est comme le ramadan et les fêtes de fin d’année, c’est sacré. Donc, c’est les vacances. Comme pour les enfants à l’école.

Même au sommet de l’Etat, ça se passe comme ça, alors ce n’est sûrement pas toi qui vas demander à en faire plus. Aujourd’hui c’est dimanche. Un dimanche parfait, ensoleillé et sans gueule de bois. Tu es chez ta tante au bord de la piscine. Les potes de ton cousin sont là. Ta famille aussi. Ta cousine a préparé des mojitos détox, tu ne sais pas ce que ça veut dire mais tu trouves ça joli à regarder.

Le gris est au frais. Un buffet de salade est dressé sous un parasol. Des enfants jouent dans la piscine. Les copines de ta mère se tartinent d’écran total sur le visage. Le soleil est le pire ennemi...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Mehdi Echafî, "Robin des bois" de la médecine?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.