L’illimité, de plus en plus tendance au Maroc

L’illimité, de plus en plus tendance au Maroc

Le cinéma, la téléphonie, la musique, l’édition…, plus aucun domaine n’échappe aujourd’hui à l’illimité.

Avec la réduction de la fracture numérique, la digitalisation et la dématérialisation des supports, l’utilisateur a désormais accès en permanence et à n’importe quel moment à l’ensemble des services et produits d’un opérateur donné, et ce moyennant un simple abonnement forfaitaire ou une souscription.  Mais d’où vient donc cette tendance?

Le principe de l’illimité est antérieur à l’avènement même de l’internet. Dans le monde de l’audiovisuel par exemple, l’illimité fut amorcé dans les années 1980 par la chaîne de télévision américaine CNN : celle-ci fut la première au monde à proposer de l’information en continu et en illimité. Presque simultanément, sa petite sœur MTV fut le premier « robinet à clips » de l’industrie musicale.

Durant cette même période, on a vu proliférer les restaurants « Eat as much as you can », où les clients pouvaient se servir autant de fois qu’ils le souhaitaient via un buffet ouvert et moyennant un montant forfaitaire. Il s’agissait d’une rupture avec les restaurants classiques qui proposaient de commander un nombre de plats précis et rationnés.

Quelques années plus tard, la digitalisation progressive de la société va finir par consacrer ce principe de l’illimité au sein de plusieurs secteurs de la vie quotidienne. A l’avant-garde de ce mouvement, on retrouvait bien évidemment le monde de la téléphonie avec notamment la montée en puissance des premiers forfaits SMS, ou encore des appels et des Data illimités…

Une nouvelle vision du consumérisme

Aujourd’hui, mêmes les salles de sport sont gagnées par la mode de l’illimité ! Désormais, plus besoin pour les adhérents de s’inscrire à des cours programmés à des heures ou à des jours précis. Bien au contraire, l’abonné dispose d’un accès permanent à la salle de sport. Il peut ainsi, tout au long de la semaine, opter pour les cours de son choix, et ce autant de fois qu’il le souhaite. D’autres exemples méritent également d’être cités, à l’instar de l’accès illimité aux grands parcs d’attractions ou encore des pass illimités aux transports en commun, etc.

De son côté, l’avènement du commerce en ligne a créé une véritable révolution a tous les niveaux. A titre d’exemple, Amazon a lancé son service « Kindle Unlimited » qui permet d’accéder, pour moins de 10 euros par mois, à quelques 700.000 livres numériques ! Le constat est le même dès lors que l’on s’intéresse de plus près aux plateformes de musique ou de cinéma : celles-ci proposent désormais un accès illimité à leurs catalogues. Les médias n’ont à leur tour pas mis beaucoup de temps avant de céder à l’invasion de l’illimité : aujourd’hui, les kiosques virtuels pullulent et offrent un accès illimité à toute une palette de titres, journaux et revues.

Plus qu’un simple phénomène de mode

Loin d’être un simple phénomène de mode, la tentation de l’illimité a envahi tous les champs de la consommation, des transports en commun aux jeux vidéo, en passant par les télécoms, les parcs d’attractions et les cabinets d’esthétique, à la faveur des nouvelles technologies et de la dématérialisation des supports, qui amorcent une nouvelle génération de consumérisme.

L’illimité est devenu le nouveau mode de consommation mondial le plus à même de pouvoir répondre aux besoins d’une génération de consommateurs de plus en plus connectée, adepte du Atawad (Any time, anywhere, anydevice) et qui a accès à une multitude de prestataires (et donc de concurrents).

Culturellement, l’avènement de l’illimité permet de glisser d’une logique de possession vers une logique de l’accès !

Quid du Maroc ?

Au Maroc, l’illimité est sur toutes les lèvres. Un opérateur en a même fait son cheval de bataille : il s’agit d’inwi ! Depuis son lancement en 2010, l’entreprise semble s’atteler à la mission suivante : celle de réconcilier les Marocains avec la technologie et de les libérer des nombreuses contraintes liées aux limitations forfaitaires.

Face à cet engagement de l’opérateur mais aussi de tout l’écosystème téléphonique au Maroc, les chiffres relatifs à la réduction de la fracture numérique sous nos latitudes n’en finissent pas d’étonner : ainsi, le nombre d’internautes est en évolution constante, approchant aujourd’hui des 20 millions d’internautes (18,5 millions en 2016 selon les chiffres ANRT). Le pays compte 42 millions d’abonnés mobiles, ce qui représente un taux de pénétration de 120,66%.

Le développement de l’utilisation d’Internet est encore plus spectaculaire. Une année seulement après le lancement par inwi du premier réseau 4G national, le volume Data échangé sur le réseau inwi a presque triplé. Le nombre de clients Data a, quant à lui, augmenté de plus de 40%. Le nombre de clients idar a, pour sa part, plus que doublé.

Aujourd’hui au Maroc, pas moins de 90% des personnes équipées d’un Smartphone utilisent des applications mobiles. 72% des internautes accèdent quotidiennement à Internet. Ce qu’ils y consultent en premier lieu ? Les réseaux sociaux pour 90% d’entre eux. Vient ensuite le visionnement et le téléchargement de vidéos et de contenus multimédias (76,7%), le téléchargement de logiciels et d’applications (72,1%) et les discussions en ligne (71%).

Autre signe qu’Internet fait désormais partie du quotidien de millions de Marocains : l’évolution des achats en ligne. Selon les chiffres du Centre monétique interbancaire (CMI), les sites marchands marocains ont réalisé 4,8 millions d’opérations de paiement en ligne pour un montant global de 2 milliards de dirhams (MMDH) durant les neuf premiers mois de 2017, soit une progression de 86,1% en nombre et de 51,4% en montant par rapport à la même période en 2016.

Une nouvelle génération d’offres illimitées

Afin de pouvoir accompagner ce développement naturel des usages télécoms chez les marocains, inwi a récemment procédé à une refonte complète de ses forfaits mobiles offrant à ses clients davantage de générosité, d’innovation et de simplicité. Mieux encore : inwi permet désormais à tous ses clients de bénéficier de l’expérience unique de l’illimité avec des volumes de connexion très importants.

De telles offres permettent de bénéficier des appels illimités entre détenteurs de mêmes forfaits (forfaits à partir de 49 dirhams) ou entre clients inwi de manière générale (pour les forfaits de 99dh et 149dh). Elles peuvent même être étendues aux appels illimités vers l’ensemble des numéros nationaux (pour les forfaits à 199) et internationaux pour les forfaits supérieurs.

Mieux encore, inwi a atteint des seuils de générosité internet parfaitement inédits au Maroc ! Au lieu de devoir choisir entre voix et Internet, inwi propose le meilleur des deux mondes à tous ses clients. Ainsi par exemple, le forfait à 49 Dhs, qui permet également d’effectuer des appels illimités en direction de numéros inwi au forfait similiaire, vous donne en plus 5 Go d’Internet. Du jamais vu ! Le forfait à 99 Dhs est, quant à lui, assorti de 10 Go d’Internet qui passent à 15 Go pour le forfait à 149 Dhs et à 25 Go pour le forfait à 199 Dhs, incluant l’illimité voix vers tous les numéros nationaux. La Data devient complètement illimitée pour les détenteurs des forfaits à 499 et à 649 Dhs par mois.

article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.