Boulif veut renforcer la protection dans les trains et les gares

Lors d’une intervention devant le parlement le  16 juillet, le secrétaire d’Etat chargé du Transport a annoncé la création d’un centre national de surveillance  pour lutter contre les actes de vandalisme et les jets de pierre visant les trains.

Par

Rachid Tniouni

Le secrétaire d’Etat aux Transports a annoncé la création prochaine d’un centre national destiné à lutter contre «les actes de vandalisme et les jets de pierre visant les trains», rapporte l’agence de presse MAP.  Ce centre sera «équipé  de matériel de pointe», précise la même source.

Boulif répondait à une question orale sur «les actes de vandalisme contre les trains» posée par le groupe parlementaire du PJD à la Chambre de représentants. Le secrétaire d’Etat a également annoncé le déploiement d’agents de sécurité à bord de l’ensemble des trains du Royaume, ainsi que le recours aux sociétés de sécurité privées pour assurer la sécurité dans les gares et sur la voie ferrée.

Interrogé sur les facilités accordées aux personnes aux besoins spécifiques en vue de leur permettre d’accéder aux transports publics, Najib Boulif a déclaré qu’une «commission ministérielle se penche sur le renforcement des accessibilités des personnes en situation de handicap». Il a également assuré que l’ensemble des gares seront dotées d’espaces adaptés.

article suivant

“Barcelone ou la mort” : au Sénégal, des femmes et des hommes en quête d’avenir