Le fabuleux destin de Rachid Guerraoui

Le fabuleux destin de Rachid Guerraoui

Professeur d’algorithmes à l’Ecole polytechnique de Lausanne, passé par le MIT et la Silicon Valley, le chercheur marocain Rachid Guerraoui a été élu professeur au Collège de France, une des distinctions les plus prestigieuses de l’enseignement français. Retour sur le parcours d’un « doukkali » devenu une grosse pointure de l’intelligence artificielle.

Par

Rachid Guerraoui Crédit: EPFL / DR

A 30 ans, Rachid Guerraoui officiait dans un laboratoire de la Silicon Valley, avant de travailler au MIT. A 45, il était le premier Marocain à recevoir le prestigieux prix américain ACM Fellow, qui récompense les travaux des scientifiques qui transforment « les sciences et la société », et la non moins prestigieuse distinction européenne « senior ERC ». Du haut de ses cinquante ans, le professeur à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne vient de récidiver en se faisant élire professeur de la chaire « Informatique et sciences numériques » au Collège de France. Une distinction rare et prestigieuse réservée aux happy few.

C’est que, depuis sa fondation par François 1er en 1830, ce « lieu de sacralisation des hérétiques », comme l’appelait Pierre Bourdieu, accueille les grands de ce monde dans les domaines de la science, de la littérature ou de l’art, comme Roland Barthes, Michel Foucault, Raymond Aron ou encore le prix Nobel de littérature Henri Bergson.

« Ca fait plaisir parce qu’on est élu par des gens qu’on respecte beaucoup, des grands du domaine. C’est comme si le ballon d’or était choisi par...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Casablanca Finance City : clap de fin pour le régime fiscal préférentiel

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.