Le Journal de la Coupe du monde: Le Sénégal porte encore l'Afrique

Le Journal de la Coupe du monde: Le Sénégal porte encore l'Afrique

Retrouvez tous les  jours l'actualité de la Coupe du monde 2018 en Russie: les résultats, les affiches à ne pas manquer, ainsi que les plus beaux buts, et les infos décalées.

Par

Sadio Mané célébrant son but contre le Japon lors de la deuxième journée (2-2) Crédit: AFP

L’affiche à venir: Angleterre-Belgique pour le prestige, Sénégal-Colombie pour l’enjeu

Sur le papier, l’opposition a tout pour plaire: un affrontement entre les deux favoris du groupe, deux des meilleures formations européennes, un duel entre deux des meilleurs buteurs du tournoi (Harry Kane, 5 buts, et Romelu Lukaku, 4 buts).

Pourtant sur le terrain, ce match ne devrait pas faire d’étincelles. Les deux équipes ont déjà composté leur billet pour les huitièmes de finale, et le seul enjeu de la partie est de savoir qui finira en tête du groupe, et ira dans la partie du tableau qui comprend l’Uruguay, le Portugal, la France, l’Argentine, et le Brésil… De plus, le duel des buteurs attendu entre Harry Kane et Romelu Lukaku n’aura pas lieu. Touché à la cheville, le Belge ne s’est pas entraîné mercredi, et a été déclaré forfait pour la rencontre par son sélectionneur.

Le véritable choc de cette ultime jour de la phase de groupe se déroulera à Samara, où le Sénégal affronte la Colombie. Les Lions de la Téranga, toujours invaincus, n’ont besoin que d’un point pour accéder au tour suivant.Seule équipe africaine encore engagée dans le tournoi, les hommes d’Aliou Cissé portent donc les espoirs de tout un continent sur leurs épaules.

En face, la Colombie de James Rodriguez et Radamel Falcao a aussi les crocs. Les Cafeteros, ont atteint les quarts il y a quatre ans au Brésil, et aimeraient s’éviter l’humiliation d’une élimination dès le premier tour. Une victoire leur garantirait la qualification au tour suivant. En cas de match nul, il faudra espérer une victoire de la Pologne, déjà éliminée, sur le Japon dans l’autre match…

Ce qu’il faut retenir de la veille: Le champion au tapis

Impensable en début de compétition, le scénario catastrophe s’est confirmé. L’Allemagne, tenante du titre, est éliminée dès le premier tour. Une première pour la Mannschaft dans l’histoire des Coupes du monde.

Les joueurs de Joachim Löw ont longtemps buté sur une vaillante sélection sud-coréenne qui a longtemps résisté avant de faire plier les champions du monde 2014 dans les arrêts de jeu (2-0).

Du coup, la première place du groupe F revient à la Suède qui a battu le Mexique (3-0). Les Mexicains se qualifient néanmoins, grâce à la défaite des Allemands.

En huitième de finale, les vikings suédois affronteront les Suisses qui ont fini deuxièmes du groupe E après leur match nul contre le Costa Rica (2-2). De son côté, le Brésil de Neymar, passeur décisif, s’est adjugé la première place en battant la Serbie (2-0), et hérite donc du Mexique au prochain tour.

Le zoom

  • Une ministre suédoise porte à l’Assemblée le maillot d’un joueur victime de racisme

Victime d’insultes racistes après sa performance contre l’Allemagne, Jimmy Durmaz, d’origne assyrienne, a reçu le soutien d’Annika Strandhäll, ministre des Affaires sociales et de la Santé. Cette dernière est arrivée ce mercredi 27 juin au parlement suédois, vêtue du maillot du joueur, pour dénoncer le traitement qui a été réservé à ce dernier. Classe.

  • Un supporter mexicain en Russie pour réaliser le rêve de sa famille disparue

C’est la touchante histoire de Gilberto. Ce supporter mexicain avait prévu de se rendre en Russie avec sa femme et ses enfants pour assister à la Coupe du monde. Un dramatique accident de la route survenu il y a deux mois en a décidé autrement, mais n’a pas découragé Gilberto qui en Russie, garde toujours sur lui les accréditations de ses êtres chers disparus.

  • Victime d’un malaise, Maradona va bien

Le « Pibe de oro » a intensément vécu la qualification de son équipe contre le Nigéria. Saisi d’un malaise en toute fin de match, il a tenu à apaiser ses fans inquiets, en publiant une photo de lui sur les réseaux sociaux, assurant qu’il n’avait pas été hospitalisé.

Le but du jour: Paulinho , en finesse

L’entente entre les Barcelonais Coutinho et Paulinho a mis la Seleçao sur la voie du succès contre la Serbie (victoire (2-0). Paulinho a conclu d’un subtil piqué une superbe action initiée par son compère à la 36e minute.

article suivant

Six pépites de mauvaise gouvernance glanées dans le dernier rapport de la Cour des Comptes

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.