"Ces guignols proches de l'équipe" : De qui Mehdi Benatia parlait-il?

"Ces guignols proches de l'équipe" : De qui Mehdi Benatia parlait-il?

Après la défaite du Maroc le 20 juin contre le Portugal (1-0), le capitaine de l’équipe nationale a affirmé que certains "guignols proches de l’équipe nationale" pensaient que les joueurs étaient devenus des "enfants gâtés" depuis leur qualification au Mondial 2018. De qui parlait-il ?

Par

Twitter / Hervé Renard

L’ambiance serait tendue au sein du staff de l’équipe nationale, et cela ne daterait pas d’hier. C’est ce qu’a laissé entendre le capitaine de la sélection marocaine le 20 juin, quelques instants après la fin du match disputé contre le Portugal, pour la deuxième journée de la phase de poules de l’équipe nationale.

«Certaines personnes proches de nous, nous avaient déjà tourné le dos après le premier match (contre l’Iran). Je le dis et le répète bien: certaines personnes proches de notre équipe même, pensaient qu’on était devenus des enfants gâtés depuis notre qualification à la Coupe du monde et qu’on ne méritait pas d’être là« , a lâché Medhi Benatia au micro de Bein Sport. 

Selon le défenseur qui évolue depuis 2016 à la Juventus de Turin, ces personnes ne sont pas des « journalistes ou autres ». « Ce sont des gens proches qui ne devraient pas avoir ce genre de paroles et pourtant ils l’ont eu. Nous voulions leur montrer, à ces gens-là, à tous ces guignols… de quoi on était capable et qu’on était une génération avec beaucoup de cœur », a-t-il ajouté.

Un ancien de la sélection dans le viseur ?

De qui parlait-t-il au juste? S’agit-il de dirigeants de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) ou de membres du staff technique?

Selon une source proche de l’équipe nationale, jointe par Telquel.ma, il s’agit d’un membre du staff technique.

« Je sais qui c’est, mais je ne peux pas vous le dire. Je préfère attendre le dernier match de l’équipe nationale contre l’Espagne (lundi 25 juin, ndlr) avant d’en parler », a précisé cette source qui a préféré garder l’anonymat. « C’est une polémique qui n’a pas lieu d’être en ce moment. Et s’il y a quelqu’un qui doit en parler, c’est l’entraîneur parce que c’est lui le patron. Ensuite, le président de la FRMF, » explique-t-il.

Selon la même source, les joueurs de l’équipe nationale ont reçu des critiques de la part de cette personne juste après le match du Maroc contre l’Iran (1-0), notamment sur leur recours aux réseaux sociaux pendant la Coupe du monde.

Des « sources sûres » citées par Hespress avancent le nom Mustapha Hadji, ancien international marocain et actuel entraîneur adjoint de l’équipe nationale. Selon elles, le frère aîné de Youssouf Hadji aurait reproché à Mehdi Benatia et ses coéquipiers leur « manque de concentration » et de « dévouement » pour la sélection.

Une autre source contactée par nos soins et présente dans l’entourage des Lions en Russie,  nous assure également que Mehdi Benatia faisait référence à Mustapha Hadji.

Nous ne sommes pas parvenus à joindre ce dernier.

Nasser Larguet « n’en sait rien »

Contacté également, Nasser Larguet, directeur technique national à la FRMF, a de son côté affirmé ne pas savoir « de qui il s’agit ». « Je ne suis pas avec eux tout le temps parce que je suis dans les observations de matchs avec deux autres collègues. En toute honnêteté, je ne sais pas de qui il a voulu parler », assure-t-il. « Je continue de faire le travail qu’on avait tracé avec Hervé Renard sur l’observation des adversaires. Cela va aussi être utile à la direction technique pour faire un bilan de la Coupe du monde et évaluer notre niveau par rapport au reste des équipes », a souligné Nasser Larguet.

Après deux défaites contre l’Iran et le Portugal, le Maroc affrontera l’Espagne en troisième et dernière journée de la phase de poules de la Coupe du monde. La rencontre sera disputée lundi 25 juin à 19h00 (GMT+1), au stade de Kaliningrad.

article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.