Imbroglio sur le plafonnement des prix du carburant, le naufrage du gouvernement

Le gouvernement a-t-il un plan pour endiguer les marges des pétroliers sur la vente de carburant ? L’application de mesures de plafonnement provisoires, répond le ministre démissionnaire des Affaires générales. D’autres sources gouvernementales se font plus prudentes. Explications.

Par

Image d'illustration Crédit: CC0

Comme convenu, j’ai remis ma copie la semaine dernière à la primature », nous déclare Lahcen Daoudi le 12 juin. Le ministre des Affaires générales et de la Gouvernance nous affirmait, le 30 mai, que le gouvernement avait décidé d’élaborer un projet de loi pour plafonner les prix des carburants. Le ministre précisait que le texte devait être finalisé dans la semaine, pour être présenté la semaine suivante. « Le gouvernement a pris la décision d’arrêter le chaos des prix du carburant, étant donné que certaines stations de carburant ont dépassé le prix raisonnable de la vente d’essence et de gasoil pour les Marocains», déclarait le ministre PJD. Désormais, il précise que « ce n’est pas un projet de loi, ça va être réglementaire. Je ne peux pas rentrer dans le détail, ce sera au gouvernement de trancher».

Belge, mais pas trop

Le ministre confirme néanmoins que…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés

Rejoignez la communauté TelQuel
Vous devez être enregistré pour commenter. Si vous avez un compte, identifiez-vous

Si vous n'avez pas de compte, cliquez ici pour le créer