Corruption : Le numéro vert fait tomber un expert judiciaire à Casablanca et un moqaddem à Taounate

Le numéro vert mis en place par le Parquet général pour dénoncer la corruption continue de faire tomber des fonctionnaires. Le 11 juin, un expert judiciaire et un moqaddem en ont fait les frais, respectivement à Casablanca et Taounate.

Par

Mohamed Abdennabaoui, procureur général du roi près la Cour de cassation, président du Ministère public. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Selon les sources de TelQuel Arabi, un expert judiciaire a été arrêté, le 11 juin, en flagrant délit de corruption à Casablanca. L’expert en question travaillait sur une affaire actuellement devant la justice et aurait proposé à l’une des parties d’effectuer son expertise judiciaire à son profit, en contrepartie… d’une somme d’argent de l’ordre de 40.000 dirhams.

à lire aussi

Ladite partie avait contacté le numéro vert mis en place par le Parquet général (05 37 71 88 88) pour tendre un piège à l’expert judiciaire qui a été arrêté la main dans le sac par la police judiciaire.

A Taounate, c’est un moqaddem (auxiliaire d’autorité) qui a également été arrêté le même jour en flagrant délit. Il aurait réclamé  2.000 dirhams pour la délivrance un document administratif à l’un de ses cousins.

(Par Charki Lahrech)

article suivant

Treize ans après la disparition de la petite Maddie, un Allemand suspecté de "meurtre"