« Akhannouch dégage », le slogan qui révèle une guerre larvée entre le PAM et le RNI

L’ « homme à tout faire » d’Ilyas El Omari serait à l’origine des slogans anti-Akhannouch scandés avant l’inauguration de la marina de Tanger par le roi Mohammed VI. Un complot que dénoncent les proches du ministre de l'Agriculture.

Par

Des tensions en vue entre Aziz Akhannouch et Ilyas El Omari ? C’est ce que semble suggérer une vidéo diffusée par nos confrères de Goud.ma dans la soirée du 8 juin, et reprise par de nombreux confrères. Elle démontre la participation d’un proche du président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima dans des scènes diffusées par vidéo le 7 juin, où l’on entend des slogans anti-Akhannouch lors de l’inauguration royale de la nouvelle marina de Tanger.

 

كيفاش فبرك الياس العماري فطنجة "اخنوش ارحل" وقت وصول الملك

Posted by GOUD on Friday, June 8, 2018

Dans sa vidéo diffusée le 8 juin, Goud.ma, affirme avoir identifié l’auteur de « la vidéo » où l’on entend une opposition publique au Ministre de l’Agriculture et patron d’Afriquia. Publications Facebook à l’appui, le site d’information affirme qu’Amine Zaoudi, un proche d’Ilyas El Omari, est à l’origine de la diffusion de cette manifestation (improvisée ?) et qu’il aurait également recadré certains « manifestants » lors de l’inauguration royale.

Proximité avec Ilyas El Omari                                        

Première preuve retenue par Goud.ma, un live Facebook diffusé par Amine Zaoudi  où l’on peut voir que l’intéressé était effectivement présent à l’inauguration royale.  Un événement durant lequel, sur ce qui semble être le ton de la plaisanterie, il invite des personnes à proximité à scander des slogans visant le ministre de l’Agriculture. Selon Goud.ma, Amine Zaoudi aurait également filmé cette scène pour le compte de Tanja24, réputé « proche » d’Ilyas El Omari.

تدشين مارينا باي طنجة

Posted by Amine Zaoudi on Thursday, June 7, 2018

Amine Zaoudi est également désigné comme étant « le photographe attitré » du président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Pour d’autres il est considéré comme l’ « homme à tout faire » de l’ancien patron du PAM. Sur son compte Facebook, Zaoudi se présente comme un « ingénieur des médias » au sein du Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTAH) et comme « ingénieur » au sein du parti au tracteur.

Son profil est riche de photos où l’on peut voir Amine Zaoudi aux côtés d’Ilyas El Omari. Meetings de campagnes, rassemblements du PAM et réunions du Conseil régional de TTAH  sont autant d’événements où l’on peut voir les deux hommes côte à côte. De temps en temps,  Amine Zaoudi prend également la pose aux côtés d’autres figures du parti au tracteur comme Hakim Benchamass, Mustapha Bakkoury ou encore Fouad El Omari.

Tentative d’explication ?

Les « preuves » retenues par Goud, qui suggèrent une implication d’Ilyas El Omari soulèvent de vraies questions sur l’origine de ces slogans anti-Akhannouch et leur diffusion. A noter également, que quelques heures après la publication de cette vidéo accusant un proche d’Ilyas El Omari d’être l’instigateur de cette campagne anti-Akhannouch, la rédaction de Telquel.ma a été contactée par une source dont nous protégeons l’anonymat, en vue d’assurer la diffusion du même contenu. Cette vidéo accusatrice est-elle la réponse du berger à la bergère ? Plusieurs sources affiliées au RNI l’utilisent pour dénoncer un complot.

Parmi elles,  Mustapha Baitas directeur général du parti à la colombe. Dans des propos accordés au site d’information Hespress, le responsable affirme que des opposants à sa formation, qu’il ne nomme pas, sont à l’origine de la diffusion de la vidéo. Un acte comparé à « un manque de bravoure » et qui dénote, selon Baitas, d’un « manque de respect pour l’institution royale ».

De son côté, une source proche d’Ilyas El Omari sollicitée par Telquel.ma nie toute implication du président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima  dans cette manifestation anti-Akhannouch. Notre interlocuteur refuse toutefois d’évoquer l’implication du photographe dans les slogans visant le ministre de l’Agriculture.  Amine Zaoudi n’a pu être joint dans l’immédiat.

 

 

article suivant

France : le déconfinement progressif en débat