Les détails de la visite du président du Nigeria au Maroc

Les détails de la visite du président du Nigeria au Maroc

Muhammadu Buhari se rendra au Maroc le 10 juin dans le cadre d’une visite officielle lors de laquelle le gazoduc Maroc-Nigeria et le partenariat entre les deux pays dans les domaines de l’agriculture et de la sécurité seront évoqués.

Par

La visite de Muhammadu Buhari est la première d'un président nigérian au Maroc. Crédit: Twitter/ Muhammadu Buhari

Le président nigérian Muhammadu Buhari est attendu au Maroc le 10 juin prochain dans le cadre d’une visite officielle selon une source proche du dossier contactée par TelQuel, confirmant ainsi une information du 360.ma et Medias24.

Cette visite, qui pourrait durer entre deux et trois jours, est la première d’un président nigérian au Maroc si l’on exclut le passage de Muhammadu Buhari à l’occasion de la COP 22 de Marrakech qui s’est tenue en novembre 2016 sous l’égide de l’ONU. Elle fait suite à la première visite royale au Nigeria, en décembre 2016, à l’issue de laquelle le roi Mohammed VI avait invité le président nigérian à effectuer une visite au Maroc.

Muhammadu Buhari sera accompagnée d’une « importante délégation » qui devrait notamment inclure le président de la Nigerian Petroleum Corporation, Maikanti Baru, ainsi que celui de la Nigerian Sovereign Investment Authority, Uche Orji.

Alhaji Ahmed Rabiu Kwa, secrétaire général de l’Association des producteurs et distributeurs de fertilisants sera lui aussi du voyage.

En plus du gazoduc Maroc-Nigeria, les discussions prévues lors de cette visite devraient porter sur le partenariat entre les deux pays dans le domaine de l’agriculture, notamment le soutien que le Royaume peut apporter au plan de développement agricole du Nigeria, et sur le volet sécuritaire, notamment la lutte contre le terrorisme.

à lire aussi

Cette annonce de la visite de Muhammadu Buhari intervient quelques jours après la menace  des deux chambres du parlement nigérian de destituer Buhari s’il ne prend pas des mesures pour endiguer l’insécurité et la corruption. Cette menace avait été dénoncée par le parti du président, le All Porgressives Congress, dans un communiqué. Muhammadu Buhari est en campagne pour les élections présidentielles qui se tiendront en février 2019.

article suivant

Abdelmadjid Tebboune est le vainqueur des élections présidentielles

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.