Le PAM réclame une mission d'information pour la farine subventionnée

Le PAM réclame une mission d'information pour la farine subventionnée

Le groupe parlementaire du PAM a saisi, mercredi 30 mai, la Commission des finances. Requête du premier groupe d’opposition : la constitution d’une mission d’information au sujet de de la farine subventionnée. Le texte aborde plusieurs problématiques à étudier. Les détails.

Par

Après son rapport sur les hydrocarbures, la Commission des finances de la première chambre devra s’atteler sur un nouveau dossier pressant. En l’espèce, la subvention de la farine de blé tendre est pointée du doigt sur différents volets. Outre le non-respect des mesures de qualité de la farine de blé tendre par quelques minoteries, la question du ciblage des couches sociales défavorisées et de la transparence autour des critères d’identification des bénéficiaires a souvent été soulevée dans l’hémicycle.

C’est dans ce contexte que le groupe PAM a déposé une demande auprès de la Commission des finances pour la mise en place d’une mission d’information. Déposée par le député PAM de Chichaoua, Hicham EL M’hajri, cette requête « fait suite à de nombreuses questions écrites et orales adressées au ministre chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, sans recevoir de réponses satisfaisantes », commente l’élu.

D’après le dépositaire, cette démarche intervient également car les circonscriptions où sont élus les parlementaires du PAM, sont directement concernées par cette subvention. « Nous représentons un ensemble de provinces souffrant de pauvreté et de vulnérabilité et constatons les difficultés des citoyens qui s’approvisionnent en farine subventionnée, notamment en termes de qualité et de distribution », justifie Hicham El M’hajri.

Convocation de tous

L’objectif de cette mission d’information par la Commission des finances sera d’examiner le mode de gestion de cette subvention (1.08 milliard de DH en 2017) par la Caisse de compensation. L’autre enjeu sera d’évaluer le système de ciblage des couches sociales défavorisées.

« Nous convoquerons tous les intervenants du secteur. Du ministre de tutelle aux responsables dans l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL). Mais aussi, les distributeurs pour discuter des cas de certaines provinces qui échappent à tout contrôle », explique le député.

Le groupe PAM s’oppose à la levée de la subvention sur la farine de blé tendre. Hicham El M’hajri et ses collègues du parti tenteront de relever les « répercussions négatives sur les citoyens » d’une telle décision. Cette opération passe justement, selon lui, par la clarification des critères d’identification des couches sociales concernés par cette subvention.

article suivant

Demande de liberté provisoire suspendue jusqu’au 19, audience reportée au 23 septembre

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.