Carburants: comment va se dérouler la présentation du rapport Bouanou ?

Carburants: comment va se dérouler la présentation du rapport Bouanou ?

À 15 heures, le 15 mai, en Commission des finances, la mission d’information parlementaire sur les prix des hydrocarbures présentera la version finale de son rapport, une version édulcorée comparée à une version provisoire dont TelQuel détient copie.

Par

Abdellah Bouanou, président de la commission. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

La mission d’information parlementaire sur les prix des hydrocarbures présentera son rapport le 15 mai à 15 heures devant la Commission des finances.

Le bureau se réunira une demi-heure plus tôt et décidera notamment si la presse peut, ou non, assister à la séance. « A priori, les réunions des commissions sont à huis clos, mais la Commission des finances est quasiment toujours ouverte à la presse. Ça dépendra du bureau de la commission, » explique un député.

Le rapport devrait être présenté par le président de la mission d’information, Abdellah Bouanou (PJD) ou par le rapporteur de ladite mission, Saïd Dor (PAM). Ils présenteront également leurs recommandations.

Les 45 membres de la commission des finances ont ensuite la possibilité de prendre la parole. De manière classique, après débat en commission, les recommandations sont soumises au Parlement pour adoption, puis inscrites au Bulletin officiel.

« Comme c’est un sujet d’importance, je vais soulever un point procédural pour que ça prenne plus de temps. Le sujet demande un vrai débat de fond, » nous déclare le député Omar Balafrej (FGD).

« Le sujet demande à mon sens un vrai débat en plénière au Parlement, c’est ce que je vais demander. Une autre recommandation pourrait être la mise en place d’une commission d’enquête (et non pas une mission d’information parlementaire, NDLR), au sein de laquelle pourraient se tenir des auditions des dirigeants des entreprises pétrolières, » explique-t-il.

La commission d’information parlementaire présentera un rapport qui a largement fuité dans la presse depuis le 11 mai. Or, comparé à un rapport provisoire dont TelQuel détient copie, ce rapport final a été expurgé de ses principales conclusions. Le rapport provisoire contenait notamment le calcul global de la manne supplémentaire perçue par les pétroliers depuis la libéralisation (15 milliards de dirhams) ou encore les bilans (anonymes) des principales sociétés du secteur qui montrent des résultats en hausse de 38 à 892 % entre 2015 et 2016.

à lire aussi

article suivant

Brésil: L'ex-président Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.