Portrait: Qui est Younes Masskine, le successeur de Taoufik Bouachrine à la tête d'Akhbar Al Yaoum ?

Portrait: Qui est Younes Masskine, le successeur de Taoufik Bouachrine à la tête d'Akhbar Al Yaoum ?

Depuis ce 4 mai, Akhbar Al Yaoum a un nouveau directeur de publication. Younes Masskine remplace Taoufik Bouachrine dont le procès se tient toujours devant la Cour d'appel de Casablanca.

Par

Younes Masskine Crédit: DR

A 35 ans, Younes Masskine est devenu le plus jeune directeur de publication du quotidien Akhbar Al Yaoum. C’est le 4 mai, qu’il a officiellement été désigné pour succéder à Taoufik Bouachrine qui se trouve en prison depuis plus deux mois et dont le procès pour « viols, agressions sexuelles et traite humaine » se poursuit devant la Cour d’appel de Casablanca.  « J’ai l’habitude des crises et des moments difficiles. Je suis né en plein plan d’ajustement structurel » ironise celui qui dirige désormais le quotidien.

Un successeur tout désigné

Dès l’arrestation de Taoufik Bouachrine, Younes Masskine était pressenti pour succéder à celui que beaucoup considèrent comme son mentor. Le 4 mai, c’était chose faite. « J’ai pris mes nouvelles responsabilités en concertation avec Taoufik« , commente l’intéressé qui a signé un premier éditorial où il dénonce  une « guerre d’usure  » menée contre sa publication et ses journalistes.

Une entrée en matière un peu rugueuse ? « Je ne pense pas. Notre ligne éditoriale n’a jamais été dure et elle ne le sera pas. Je travaillerai à sauvegarder ce côté modéré qui a caractérisé le journal dès sa création début 2009« , répond celui qui, comme son mentor, devra désormais faire la navette entre Casablanca et Rabat.

De la complicité et du compagnonnage

« La liberté a un prix qu’il fait payer pour se construire soi-même« . Cette publication Facebook, signée Youness Maskine suite à l’annonce de sa nomination, pourrait faire penser à Taoufik Bouachrine. Les deux hommes sont des collaborateurs de longue date. Quand Al Massae est fondée en 2006 par le trio Niny-Bouachrine-Anouzla, Masskine est de la partie alors qu’il est encore étudiant à l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC).

Il y reste pendant deux ans avant de rejoindre la rédaction de Medi 1 pour une durée de six mois. Une période durant laquelle le contact entre les deux hommes n’est jamais rompu. Ils se retrouvent au début de l’année 2009 pour le lancement d’Akhbar Al Yaoum où Younes Masskine est l’un des principaux éléments de la rédaction.

Journaliste à la rédaction de Rabat, Younes Masskine a la sympathie de ses confrères. Très respecté pour son professionnalisme et son côté humain, il intervient assez souvent sur les chaînes publiques où il représente Akhbar Al Yaoum. Il est l’homme de confiance de Taoufik Bouachrine qui lui conflie la direction de la nouvelle version de l’hebdomadaire Al Ousboue Assahafi alors que les ventes d’Akhbar Al Yaoum étaient en hausse constante entre 2010 et 2011.

Nouveau virage

Aujourd’hui, la publication lutte pour la survie et Younes Masskine en est conscient. « L’incarcération de Taoufik a eu un gros impact et nous sommes victimes d’une campagne de dénigrement à laquelle, malheureusement, participent des confrères. Nous allons gérer cette situation comme nous avons eu l’habitude gérer des virages assez pénibles par le passé« , confie le jeune successeur de Taoufik Bouachrine.

Dans les coulisses du journal, tout le monde sait pourtant que Younes Masskine n’aura pas les coudées totalement franches. « Une équipe composée de quatre personnalités proches de Bouachrine, dont deux parlementaires, décide de tout et a un regard sur tout« , nous confie un connaisseur de la publication.

Pour aborder cette période de crise, le nouveau numéro un d’Akhbar Al Yaoum peut compter sur une équipe qui, affirme-t-il, est restée quasiment intacte. « Nous avons toujours roulé avec une équipe de « Ouled dar » (le produit maison) et il y a des journalistes qui rejoignent l’équipe« , nous confie le nouveau numéro 1 du journal.

article suivant

Le match de gala de la Marche verte ou le patriotisme bling-bling prêché dans le désert

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.