Ghalia Benabdeljelil : La cheville ouvrière du deal du siècle

Espiègle et chaleureuse, Ghalia Benabdeljelil est loin de l’image que l’on se fait du monde abrupt de la finance et de ceux qui le peuplent. Ayant fait partie de la petite équipe qui a conclu le deal Saham-Sanlam, la directrice des projets stratégiques de l’assureur revient sur son riche parcours à l’international ainsi que sur ses débuts chez Saham.

Par

De JP Morgan au BCG

Ghalia BenabdeljelilCrédit: DR
Ghalia Benabdeljelil a commencé son parcours professionnel au Boston Consulting Group (BCG) Paris, avant d’être mutée au bureau de Tokyo pour un échange d’un an. “Il y avait très peu de femmes, d’étrangers et d’anglophones… C’est le pays le plus différent où j’ai vécu. J’ai dû m’adapter, prendre des cours de japonais pour lire et écrire la langue et pouvoir interagir”, confie-t-elle. Après sa prépa chez les jésuites de Ginette à Versailles en internat, elle intègre HEC et prépare un double diplôme à Polytechnique. Elle enchaîne ensuite sur un stage à Londres chez JP Morgan puis chez la Société générale à New York….

article suivant

Tribune : légaliser le Kif pour mieux le contrôler