Rupture des relations Maroc-Iran: la diplomatie algérienne convoque l’ambassadeur du Maroc à Alger

Rupture des relations Maroc-Iran: la diplomatie algérienne convoque l’ambassadeur du Maroc à Alger

Pour l’Algérie, les propos de Nasser Bourita concernant une livraison d’armes par l’Iran au Polisario via l'un de ses diplomates basé à Alger sont “totalement infondés”.

Par

Abdelkader Messahel. Crédit: AFP

L’Algérie réagit aux accusations du Maroc contre l’Iran. Suite aux accusations émises par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, qui a reproché  à Téhéran d’avoir facilité une livraison d’armes au Front Polisario, la diplomatie algérienne a convoqué l’ambassadeur du Royaume à Alger ce mercredi 2 mai. A cette occasion, le ministère des Affaires étrangères algérien a rejeté les propos prononcés par Nasser Bourita suite à la rupture des relations entre Rabat et Téhéran qu’il qualifie de « totalement infondés ».

Des déclarations mettant « indirectement en cause l’Algérie », a affirmé le porte-parole du ministère algérien des Affaires étrangères dont les propos ont été relayés par l’agence de presse algérienne APS.

Pour rappel, Nasser Bourita a affirmé lors d’une conférence de presse tenue le 1er mai que l’Iran, par l’intermédiaire du mouvement chiite libanais Hezbollah, a armé le Polisario. Une « première livraison d’armes a été récemment fournie au Polisario » via un « élément » à l’ambassade iranienne à Alger, a affirmé le ministre selon l’agence de presse française AFP. Des accusations démenties tour à tour par le ministère des Affaires étrangères iranien et le Hezbollah qui a notamment reproché au Maroc « de chercher un argument plus convaincant pour rompre ses relations avec l’Iran ».

article suivant

Affaire Adil El Miloudi : Chada TV sanctionnée par le CSA

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.