Le Maroc rompt ses relations diplomatiques avec l’Iran

Rabat a annoncé le 1er mai la rupture de ses relations diplomatiques avec Téhéran qu'elle accuse de soutenir le Polisario à travers le Hezbollah.

Par

Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita. Crédit: AFP PHOTO / MOHAMAD TOROKMAN

Rabat rompt ses relations diplomatiques avec Téhéran. Selon l’agence de presse EFE, le Maroc accuse l’Iran « d’armer, de financer et d’entrainer le Front Polisario à travers le mouvement chiite libanais Hezbollah ». Le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a « exhorté » l’ambassadeur iranien à Rabat de quitter le territoire marocain dans les  « plus brefs délais » indique la même source.

Selon Reuters, Rabat a également fermé sa représentation diplomatique à Téhéran. Pour rappel, un nouvel ambassadeur du Maroc en Iran avait été désigné en février 2016 par le Conseil des ministres. Il s’agit de Hassan Hami.

à lire aussi

article suivant

Tarik Kabbage: "L'Alternance était un moment difficile pour lui"