Nourdin Moudian: “L'Istiqlal n'a pas de complexe à se coordonner avec le PAM”

Nourdin Moudian: “L'Istiqlal n'a pas de complexe à se coordonner avec le PAM”

Nourdin Moudian est président du groupe parlementaire de l'Istiqlal à la Chambre des représentants. Egalement membre du comité exécutif du PI, il revient sur la décision de sa formation de se ranger dans l'opposition.

Par

Nourdin Moudian Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Telquel.ma: Pourquoi avez-vous décidé de rallier l’opposition ?

Noudin Moudian: En fait, nous n’avons fait qu’officialiser notre positionnement et il fallait que cette décision soit prise au sein des institutions, en l’occurrence le Conseil national qui avait auparavant voté l’option du soutien critique au gouvernement El Othmani.

Nous ne sommes pas membres de la coalition gouvernementale et nous n’avons pas été associés à l’élaboration de son gouvernement. Donc, il est naturel que nous soyons dans l’opposition. Sauf que nous n’y serons pas pour l’opposition. Nous allons faire barrage seulement à toute démarche qui ne servirait pas l’intérêt des Marocains.

Cela ne vous gêne-t-il pas de vous coordonner avec le PAM ?

Nos positionnements respectifs nous obligent à nous coordonner, et puis on ne peut pas avoir deux oppositions au parlement. Avec le PAM, nous allons surtout mutualiser nos efforts lors de la discussion de projets de loi hautement importants comme les lois de finances. Nous n’avons aucun complexe à coordonner avec le PAM, mais nous allons garder la liberté d’agir selon nos choix et convictions.

Mustapha Ramid, ministre et dirigeant PJD, avait déclaré que le PJD n’avait aucun problème de vous voir dans l’opposition…

C’est une déclaration qui ne nous dérange pas non plus. Le gouvernement dispose de sa propre majorité et il a besoin d’une forte opposition. La Constitution a d’ailleurs insisté sur le rôle d’une opposition forte au Parlement. Nous allons continuer à nous acquitter de notre rôle au sein de l’appareil législatif. Sachez, par exemple, que depuis le début de cette législature, nous avons présenté 24 propositions de loi.

article suivant

Abdelilah Benkirane : véhémence, tacles et vitriol

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.