France : Vincent Bolloré en garde à vue sur des soupçons de corruption en Afrique

France : Vincent Bolloré en garde à vue sur des soupçons de corruption en Afrique

L'industriel français Vincent Bolloré a été placé en garde à vue le 24 avril à Nanterre, en banlieue parisienne, dans une enquête sur des soupçons de corruption autour de l'attribution de concessions portuaires en Afrique de l'Ouest, a appris l'AFP de sources proches du dossier.

Par

Vincent Bolloré, président- directeur général du groupe Bolloré. Crédit: AFP PHOTO / Zakaria ABDELKAFI

L’homme d’affaires est entendu dans le cadre d’une information judiciaire ouverte à Paris qui vise à déterminer si le groupe Bolloré a utilisé ses activités de conseil politique pour obtenir la gestion des ports de Lomé au Togo et de Conakry en Guinée, selon ces sources, confirmant une information du journal Le Monde.

Le groupe Bolloré « dément formellement » des irrégularités dans des activités en Afrique.

Mise à jour à 12h : Le directeur général du groupe Bolloré, Gilles Alix, et le responsable international du groupe de publicité Havas, Jean-Philippe Dorent, ont également été placés en garde à vue mardi aux côtés de leur patron Vincent Bolloré, a appris l’AFP de source judiciaire.

article suivant

“Monsieur Wahid” : itinéraire d'un miraculé faiseur de miracles

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.