essentiel

Sepp Blatter s'en prend à nouveau à la Task Force

Le président de la Fifa, Sepp Blatter.Crédit : DR
Sepp Blatter s'en prend à nouveau à la Task Force
avril 13
16:27 2018
Partager

Sepp Blatter s'en est à nouveau pris à la Task force de la FIFA qui a le pouvoir de disqualifier un dossier avant même le vote de juin sur l'attribution du Mondial 2026.

Dans une interview accordée il y a deux jours à l'agence Reuters, l'ancien président de la FIFA a fustigé le pouvoir de la Task Force. Les cinq hommes du comité ont le pouvoir de disqualifier un dossier de candidature avant même le vote du Congrès de l'instance suprême du football mondial le 13 juin prochain à Moscou.

"On ne peut pas retirer à l'un des candidats la possibilité d'aller jusqu'au Congrès. C'est un principe, et je m'en tiens à ce principe. Je suis choqué", a-t-il déclaré.

Selon lui, les deux candidats en lice – le Maroc et le trio Etats-Unis/ Canada/Mexique devraient avoir le droit de défendre leurs candidatures devant le Congrès de la FIFA. Une opinion qu'il avait déjà twittée le 5 avril dernier.

La Task Force sera au Maroc du 16 au 19 avril. "Le principal objectif de ces visites est de clarifier certains aspects techniques de chaque dossier", indiquait la FIFA dans son communiqué rendu public le 6 avril dernier.

70% de la note globale du dossier marocain s'appuiera sur l'évaluation technique alors que les critères commerciaux (cours et revenus) compteront pour 30% de la note.

Chacun des membres de la Task Force devra attribuer une note allant de 0 (aucune exigence satisfaite) à 5 (exigence dépassée) pour chacun des critères évalués. Pour que la candidature marocaine ne soit pas disqualifiée, les stades, les infrastructures destinées aux arbitres et aux équipes, les infrastructures hôtelières et les liaisons routières devront obtenir une note minimum de 2.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss