Le Maroc veut accueillir l’édition 2021 des assemblées du FMI et de la Banque Mondiale

Le ministre de l'Economie, Mohamed Boussaid, s'est rendu à Washington les 13 et 14 mars pour faire la promotion de la candidature marocaine à ces événements.

Par

Mohamed Boussaid Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Mohamed Boussaid, ministre des finances a effectué un séjour le 13 et 14 mars à Washington pour  promouvoir la candidature du Maroc pour l’organisation des assemblées annuelles du FMI et de la BM au Maroc pour l’édition 2021.

Après avoir organisé la COP 22, le Maroc souhaite accueillir les meetings annuels des institutions de Bretons Woods. Pour promouvoir cette candidature, le ministre s’est appuyé sur la réussite de la récente organisation de la COP22. D’autres facteurs ont été mis en avant par le Maroc : des perspectives de croissance et de développement du royaume positif ainsi que les réformes économiques entrepris par le royaume depuis quelques années, notamment la flexibilité du dirham, réforme émanant à l’origine des institutions de Brettons Woods, et qui demande encore plus de flexibilité de la monnaie nationale.

Par ailleurs, les assemblées des deux institutions se tiennent généralement à Washington deux années consécutives, la troisième année un pays hôte est invité à organiser l’événement. Pour cette année 2018, l’assemblée annuelle se tiendra en octobre à Bali en Indonésie. C’est durant ce rassemblement que le nom du prochain organisateur sera communiqué.

article suivant

Trois questions à Nizar Baraka sur la sortie de crise