Mohammed VI ordonne la formation d'une commission d'enquête interministérielle après l'accident de train de Tanger

Sur instructions royales, les ministères de l'Intérieur et de l'Equipement conduiront l'enquête administrative sur l'accident de train qui a fait 6 morts et 14 blessés ce samedi à Tanger.

Par

Crédit : MAP

Après l’accident survenu samedi à Tanger entre un train de marchandises et un véhicule de transport de personnel (6 morts et 14 blessés), le roi Mohammed VI a ordonné la création d’une commission conjointe entre l’Inspection générale de l’administration territoriale au ministère de l’Intérieur et l’Inspection générale du ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau.

La commission mènera une enquête administrative globale sur les circonstances de l’accident. Selon un communiqué conjoint des deux ministères, cette commission déterminera les responsabilités et procédera à une révision globale ainsi qu’à un examen complet de toutes les mesures relatives à la sécurité des passages à niveau.

Le roi avait, dans un précédent communiqué ce samedi, annoncé qu’il prendrait en charge les frais d’inhumation des victimes, ainsi que les soins des blessés.

Avec MAP

article suivant

L'annonce de certaines mesures dernièrement ne signifie guère la levée de l’état d’urgence sanitaire (Laftit)