Nouvelles tendances : la blockchain et nous

Nouvelles tendances : la blockchain et nous

Si le bitcoin a été vite interdit au Maroc, la technologie qui le sous-tend peut, elle, révolutionner plusieurs secteurs 
de l’économie, de la banque à l’assurance en passant par 
le cadastre ou le e-gouvernement.

Par et

La chaîne de blocs ressemble à une grande base de données qui contient l’historique de tous les échanges réalisés entre ses utilisateurs depuis sa création. Crédit: DR

Anouar se réveille groggy, check son smartphone et réalise que le bailleur de fonds qu’il a rencontré la semaine dernière vient de rejeter sa demande de financement. Les chances que sa startup voie le jour s’amenuisent. Déçu mais pas défait, il décide de tenter sa chance avec les ICO (Initial Coin Offering), ces levées de fonds fonctionnant via l’émission d’actifs numériques échangeables contre des cryptomonnaies. Le cumul des différentes ICO pour 2017 représentait environ 3,4 milliards de dollars. Ces actifs, appelés “tokens” (jeton numérique), sont émis et échangés grâce à la blockchain. Cette technologie, considérée comme la grande trouvaille de la décennie, ressemble à une grande base de données qui contient l’historique de tous les échanges réalisés entre ses utilisateurs depuis sa création. Qualifiée de disruptive, elle est souvent comparée à un immense registre où toutes les opérations seraient stockées de manière transparente, sécurisée, infalsifiable et décentralisée.

“Il faut appréhender la blockchain afin d’anticiper les transformations”

Mohamed Boussaïd, ministre de l'Economie et des Finances

Depuis 2017, l’intérêt pour cette technologie est palpable au Maroc. Le ministère des Finances, Bank...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Audience ajournée au 25 novembre pour le rappeur Gnawi

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.