En marge du sommet de l'UA, les Forces armées royales en VRP du Maroc

En marge du sommet de l'UA, les Forces armées royales en VRP du Maroc

Les Forces armées royales ont organisé une exposition retraçant l'histoire de l'action humanitaire du Maroc dans le monde. Son but ? Montrer aux visiteurs que le "Maroc n'agit pas que dans le domaine du maintien de la paix, mais aussi dans l'humanitaire".

Par

En entrant au siège de l’Union africaine (UA), il est difficile de ne pas l’apercevoir. Placé à quelques mètres de la salle de conférence Nelson Mandela, qui abrite les principales réunions de la 30e Assemblée générale de l’organisation panafricaine, et à quelques pas de la donation artistique de l’Algérie (une structure de quelques mètres de long sur laquelle sont posées des assiettes argent, et qui a été déplacée pour l’occasion), le stand dressé par les Forces armées royales attire l’attention.

Installé depuis le 10 janvier au siège de l’UA à Addis Abeba, il retrace l’historique des interventions humanitaires marocaines sur le continent et dans le monde de la plus ancienne, en République démocratique du Congo , dans les années 1960, à la plus récente au Soudan du Sud en 2017. L’exposition montre également l’ensemble des interventions menées par les médecins marocains.

Une présentation qui n’est pas anodine, à un moment où le Royaume ambitionne d’intégrer un Conseil paix et sécurité qui lui tend les bras, suite au retrait de la candidature algérienne.

unnamed

« Nous souhaitons montrer que le Maroc n’agit pas que dans le domaine du maintien de la paix, mais aussi dans l’humanitaire. Les diplomates de l’Afrique francophone le savent, mais ce n’est pas forcément le cas de leurs homologues venant d’autres régions« , explique un officiel marocain.

Un autre objectif est de montrer à quel point la politique humanitaire du Maroc a évolué sous le règne de Mohammed VI, et l’importance que le roi accorde à l’Afrique. « Depuis l’indépendance du Maroc, 15 opérations humanitaires ont été initiées. 11 d’entre elles ont eu lieu en Afrique, dont 10 issues de la volonté royale. C’est un pilier fondamental de la politique africaine du Maroc« , précise notre interlocuteur. Les organisateurs de l’exposition ambitionnent également de montrer à quel point « le militaire peut contribuer à l’humanitaire« .

Un message que le royaume a souhaité relayer aux responsables de l’Union africaine, mais aussi aux diplomates basés à Addis Abeba qui ont pris part aux travaux du Comité des représentants de l’Union africaine dont les travaux ont eu lieu les 22 et 23 janvier.

« Des attachés militaires, des ambassadeurs, mais aussi des commissaires de l’Union sont venus voir l’exposition. Ils se sont vraiment montrés intéressés« , assure un autre représentant du Maroc.

Les organisateurs de l’exposition n’ont toutefois pas vu passer le président du Conseil paix et sécurité, alors que l’exposition évoque son domaine d’action. « Des diplomates algériens sont quand même venus la voir« , précise notre interlocuteur.

Les visiteurs, peu nombreux dans la matinée, étaient présents en masse en début d’après-midi. Le manque d’activité au siège de l’UA, et le cocktail organisé n’y sont pas pas étrangers.

Le Royaume semble donc de plus en plus enclin à utiliser son soft power à Addis Abeba, après les concerts offerts par DJ Van et le maalem Hamid Kasri dans la capitale éthiopienne.

Lire aussi: En marge du sommet de l’UA, Hamid El Kasri et DJ Van font le show à Addis Abeba

article suivant

Affaire Adil El Miloudi : Chada TV sanctionnée par le CSA

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.