Lait infantile contaminé : Lactalis était au courant

Lait infantile contaminé : Lactalis était au courant

Lactalis savait que ses laits contenaient une bactérie potentiellement dangereuse. Une enquête interne avait révélé la présence de la contamination dès le mois d’août.

Par

Le siège de Lactalis (AFP).

Selon l’hebdomadaire français Le Canard Enchaîné, Lactalis savait que son usine de Craon dans la Mayenne (nord-ouest de la France) était infectée par la salmonelle mais le groupe a omis de transmettre ces informations au publique et aux autorités sanitaire.

Une révélation qui fait suite au scandale de la découverte de salmonelle dans des laits infantiles fabriqués par Lactalis, et qui s’était soldée par le retrait de près de 7.000 tonnes de produits dans plusieurs pays, y compris au Maroc.

Lire aussi:  Retrait massif de laits infantiles Lactalis contaminés à la salmonelle en France et à l’étranger dont le Maroc

Un rapport interne datant du mois d’août atteste que le groupe savait pour la présence de la bactérie  dans du matériel de nettoyage et dans le carrelage mais pas sur l’appareil de production. Un deuxième rapport confirme cette présence au mois de novembre. Il faut attendre le mois décembre et les cas de contaminations pour que le groupe  retire des étales des magasins son lait affecté.

Pourtant, une inspection des services sanitaire du ministère de la santé française est passée à côté en septembre, les inspecteurs n’ont trouvé aucune trace de cette bactérie. Une défaillance de l’Etat français et un manque de transparence de Lactalis sont à l’origine de ces contaminations.

L’hebdomadaire assure aussi que l’usine de Craon n’est que partiellement fermée, « la fabrication des laits pour nourrissons est bloquée mais pas celle des boites de céréales ».

Des dizaines de nouvelles plaintes ont été déposées contre Lactalis pour « blessures involontaires » et « mise en danger de la vie d’autrui » au parquet de Paris.

article suivant

Affaire Adil El Miloudi : Chada TV sanctionnée par le CSA

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.