Lachgar-Akhannouch. Pourquoi ils s'aiment tant

Les patrons de l’USFP et du RNI filent le parfait amour. Un lien fort, né lors de leur cohabitation au parlement et au gouvernement. Et qui s’est renforcé durant leur front commun contre Abdelilah Benkirane.

Par

Lundi 17 septembre, siège de l’USFP à Rabat. Le premier secrétaire, Driss Lachgar, s’étonne de la nature de nos questions. “Pourquoi ne pas vous intéresser aux liens existants entre d’autres dirigeants politiques ?”, demande-t-il avant de répondre à nos interrogations, non sans quelques réticences. Et de retracer le cours des relations, du moins entre la famille Akhannouch et les Ittihadis, qui remontent au début des années 1960 et qui se sont renforcées lors des tractations pour la formation du gouvernement.

Les amis de mes amis…

“Depuis plusieurs années, pour taquiner Aziz Akhannouch, je lui dis que sa place est à l’USFP”, plaisante Driss Lachgar, qui reconnaît que le président du RNI est le ministre dont il se sent le plus proche au sein de la coalition gouvernementale. “L’haj Hmad Akhannouch est l’un des fondateurs de l’UNFP (ancêtre de l’USFP, ndlr) dans le Souss et il…

article suivant

Aïd Al Adha : grâce royale au profit de 752 personnes