L'exportation de volaille marocaine vers l'UE bientôt autorisée?

L'exportation de volaille marocaine vers l'UE bientôt autorisée?

Poulets

AFP

Un rapport de la Direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire laisse présager que le Maroc pourrait bientôt exporter vers l’Union européenne ses volailles répondant aux normes d’importation fixées par Bruxelles.

La Direction générale de la santé et de la sécurité alimentaire, un service de la Commission européenne, a effectué deux missions d’audit « hygiène et salubrité » au Maroc du 4 au 15 décembre 2017 en coopération avec l’Office National de Sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), le rapport  de cette enquête est disponible depuis samedi 23 décembre.

Les audits ont eu lieu dans des abattoirs de volailles traités thermiquement, sélectionnés d’après une liste fournie par l’ONSSA. « Les contrôleurs européens ont visité en l’occurrence les abattoirs de la Fonda et Koutoubia« , nous précise Youssef Alaoui, président de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA).

Ces abattoirs auraient passés l’examen haut la main, d’après la même source. L’évaluation des systèmes de contrôle offrira les garanties nécessaires pour la sécurité sanitaire des établissements souhaitant exporter des produits d’origine animale vers l’Union européenne.

Un troisième audit a été réalisé afin de valider la demande du Maroc d’exporter ses produits vers l’Union européenne. Une première auscultation de « santé animale » avait été menée par les services de la Commission européenne du 6 au 14 mars 2017. Un deuxième audit portant sur les « résidus » s’est déroulé du 4 au 14 septembre 2017. Le rapport final de l’audit « hygiène et salubrité » sera disponible sur le site de la Commission européenne à la mi-2018.

Une fois les auditions terminées, la Commission européenne décidera de l’inscription du Maroc sur la liste des pays autorisés à exporter des produits à base de volaille traités thermiquement vers l’Union européenne. La liste des établissements agréés pour l’exportation sera ensuite proposée par les autorités marocaines et régulièrement mise à jour.

Lire aussi: Le poulet marocain a du mal à traverser la frontière vers l’Europe

article suivant

Casablanca Finance City : clap de fin pour le régime fiscal préférentiel

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.