Ce qu'il faut savoir sur le projet de dessalement de Chtouka

La future station permettra de lutter contre la surexploitation de la nappe de Chtouka. Un projet de 3,83 milliards de dirhams et un tarif de l'eau fixé à 5,4 dhs/m³.

Par

Photo d'illustration. Crédit: AFP

Il sera réalisé grâce à un partenariat public-privé « qui va nécessiter un investissement de 3,83 milliards de dirhams… et constituera un levier pour une croissance socio-économique durable pour l’ensemble de la région » du Souss, a souligné Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, lors de sa visite sur le site du projet.

Par ailleurs, le budget global du projet est scindé en deux : 1,9 milliard de dirhams dédiés à la réalisation de l’irrigation et 1,8 milliard de dirhams pour l’eau potable. La contribution étatique s’élève à 1,8 milliard de dirhams alors que les partenaires privés ont mobilisé 1,03 milliard de dirhams.

La station de Chtouka permettra de sécuriser l’approvisionnement en eau potable pour le Grand Agadir et de fournir l’eau dessalée pour l’irrigation agricole sur une superficie de près de 15.000 hectares. Tout ceci en sauvegardant la nappe de Chtouka, surexploitée et atteignant un déficit hydrique de 58 à 90 millions de m³ par an. À terme, les installations pourront délivrer une capacité d’approvisionnement en eau potable de 400.000 m³ par jour.

Le prix du m³ a été fixé à 5,4 dirhams, dans le cadre d’une convention de gestion déléguée signée entre l’Office Régional de Mise en Valeur agricole du Souss-Massa, et la société Aman El Baraka, filiale du groupe espagnol Abdengao, qui est à la fois concessionnaire de l’unité de dessalement et producteur de l’eau d’irrigation. L’accord s’étale sur une durée de 30 ans, et couvre la réalisation des ouvrages et l’exploitation.

article suivant

Horst Kohler en tournée dans la région à partir du 23 juin

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.