Talbi Alami: "la situation des jeunes est inquiétante"

Talbi Alami: "la situation des jeunes est inquiétante"

Une commission interministérielle verra le jour pour préparer un plan national dédié à la jeunesse. Devant le Conseil du gouvernement, Rachid Talbi El Alami déplore la situation "inquiétante" que vivent les jeunes.

Par

Rachid Talbi Alami (Crédit: DR)

Le gouvernement mettra en place une commission interministérielle chargée d’élaborer un plan national pour l’intégration des jeunes. C’est ce qui ressort de la présentation du ministre de la Jeunesse et des Sports devant le Conseil du gouvernement. Exposant un plan d’action gouvernemental pour une politique intégrée dédiée à la jeunesse, Rachid Talbi El Alami a fait savoir, chiffres à l’appui, que « la situation des jeunes est inquiétante ».

Selon le diagnostic de son département, les jeunes entre 15 et 34 ans représentent 34% de la population, soit 11,7 millions de jeunes, dont 51% sont des femmes et 60% sont issus du milieu urbain. Le département de tutelle précise que 270.00 jeunes quittent annuellement l’école (tous niveaux confondus), 50% de cette population ont des revenus « faibles » et 75% ne bénéficient pas de couverture médicale.

L’exposé du ministre fait aussi état d’une intégration faible dans la société : 1% seulement des jeunes adhèrent aux partis politiques et 15% s’investissent dans l’action associative.

Par ailleurs, l’effort financier de l’État envers cette frange de la population demeure « faible » (3,51 dirhams/ jeune) d’après le ministère de Talbi El Alami.

Face à ce constat, le gouvernement mettra en place une commission interministérielle chargée d’élaborer un plan national pour l’intégration des jeunes et de fixer le financement nécessaire à sa mise en œuvre.

Mustapha El Khalfi a précisé que le projet de la plateforme du « plan d’action gouvernemental pour une politique intégrée dédiée à la jeunesse » sera soumis au « Conseil consultatif des jeunes et de l’action associative ». Soulignons que le projet de loi portant sur la création dudit conseil est toujours au niveau de la Chambre des conseillers.

Conformément aux directives du discours royal du 13 octobre dernier, Mustapha El Khalfi, le porte-parole du gouvernement précise que le processus d’examen sera entamé la semaine prochaine pour une installation rapide.

article suivant

Le match de gala de la Marche verte ou le patriotisme bling-bling prêché dans le désert

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.