Prix Renaudot 2017 : Mahi Binebine retenu et Leila Slimani éliminée dans la deuxième sélection

Prix Renaudot 2017 : Mahi Binebine retenu et Leila Slimani éliminée dans la deuxième sélection

9 romans et 4 essais ont été retenus pour la deuxième sélection du Prix Renaudot. La troisième sélection sera dévoilée le 31 octobre et les lauréats seront connus le 6 novembre.

Par

Le jury du Prix du Renaudot, l’une des plus prestigieuses distinctions littéraires, présidé par Frédéric Beigbeder, a dévoilé la liste de la deuxième sélection. Plusieurs figures fortes de la rentrée littéraire n’ont pas été retenues.

Sur les 16 romans en lice au premier tour, 8 sont confirmés dans cette deuxième sélection. Le fou du Roi, de Mahi Binebine, paru aux éditions Stock en mars 2017, a été retenu, devenant ainsi le seul auteur marocain en lice pour succéder à Yasmine Reza, prix Renaudot du roman en 2016 avec Babylone (Flammarion). Le jury a par ailleurs décidé de rajouter Les vacances de Julie Wolkenstein (POL), qui ne figurait pas dans la première liste.

La course au Renaudot dans la catégorie « Essais » se fera sans l’écrivaine marocaine Leila Slimani, Prix Goncourt 2016, écartée de cette deuxième sélection. Des 5 essais retenus dans la première liste, seul son ouvrage Sexe et mensonges (Les Arènes) a été laissé de côté.

La troisième sélection sera dévoilée le 31 octobre et les lauréats du prix Renaudot seront connus le 6 novembre.

Les 9 romans en lice (par ordre alphabétique):

Nos richesses de Kaouther Adimi  (Seuil)
Le Fou du roi de Mahi Binebine  (Stock)
La Disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez (Grasset)
La Serpe de Philippe Jaenada (Julliard)
Fief de David Lopez (Seuil)
Le Songe du photographe de Patricia Reznikov (Albin Michel)
Mécaniques du chaos de Daniel Rondeau (Grasset)
Nos années rouges de Anne Sophie Stefanini (Gallimard)
Les Vacances de Julie Wolkenstein (POL)

Les 4 essais (par ordre alphabétique) :
De l’ardeur de Justine Augier, (Actes Sud)
Dieu, Allah, moi et les autres de Salim Bachi  (Gallimard)
Mes pas vont ailleurs de Jean-Luc Coatalem (Stock)
La Nostalgie de l’honneur de Jean René Van der Plaetsen (Grasset)

article suivant

Casablanca Finance City : clap de fin pour le régime fiscal préférentiel

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.