Macron, Philippe, Le Drian : Trois visites d’officiels français coup sur coup au Maroc

Après une visite d’amitié express en juin, Emmanuel Macron reviendra au Maroc pour une visite d’État en 2018. Son Premier ministre et son ministre des Affaires étrangères le précéderont avant la fin de l’année.

Par

Le président français Emmanuel Macron lors d'une visite officielle à Rabat, en juin 2017. Crédit: Rachid Tniouni Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, sera en visite au Maroc, en début de semaine prochaine, probablement dès le 9 octobre, nous rapportent des sources concordantes. Il rencontrera notamment son homologue marocain, Nasser Bourita. Les deux hommes devraient plancher sur la 13e  rencontre de haut niveau France-Maroc. Ce rendez-vous instauré en 1998 est un sommet interministériel franco-marocain présidé par les chefs de gouvernement.

Édouard Philippe se rendra bien au Maroc, comme l’annonçait Le360.ma, et ce à la mi-novembre. Le Premier ministre français aura auparavant rendu visite à la Tunisie pour son premier déplacement au Maghreb, le 5 octobre. Au Maroc, pour cette rencontre de haut niveau, il sera accompagné d’une dizaine de ses ministres, « principalement du domaine régalien« , explique une source proche du dossier.

Le président français lui-même devrait revenir au Maroc, pour une visite d’État cette fois-ci. Un mois après son investiture, Emmanuel Macron était venu à Rabat les 14 et 15 juin pour une visite express d’amitié. « Nous souhaitons que cette nouvelle visite ait lieu le plus vite possible, en fonction des agendas de chacun. Dès le début de son mandat, Emmanuel Macron a voulu montrer l’importance qu’il accordait à la relation franco-marocaine en se rendant rapidement à Rabat. Pour cette nouvelle visite, il ne s’agit pas d’improviser, ce sera plus protocolaire. Le fait d’avoir une rencontre de haut niveau avant cela permettra d’avoir une bonne base, » explique une source française. Cette visite d’État aura vraisemblablement lieu au premier semestre 2018. Des visites du chef d’Etat en Tunisie et en Algérie sont aussi en préparation pour cette période.

Avant cela, Emmanuel Macron devrait se rendre à Abidjan fin novembre pour le sommet UE-UA, où des échanges pourront ainsi avoir lieu entre les équipes françaises et marocaines, voire à plus haut niveau. Autour de cette période, Emmanuel Macron doit prononcer un discours à Ouagadougou, dans lequel il déclinera le volet africain de sa politique internationale. En vue de ce discours, et afin de soigner l’accueil que lui réserveront ses partenaires africains, la France consulte activement sur le continent. Les équipes du président gardent en mémoire la controverse qu’avaient suscitée les mots employés par son prédécesseur Nicolas Sarkozy, dans un discours similaire à Dakar en 2007. Jean-Yves Le Drian est actuellement en Côte d’Ivoire et se rendra le 3 octobre au Niger. Avant de venir à Rabat la semaine suivante, il pourrait se rendre à Alger. La visite de son secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne au Maroc est également en préparation d’ici la fin de l’année.

article suivant

Réouverture des frontières : pas de recommandation du comité scientifique, selon le ministère de la Santé