La « relance des investissements » et l'IS progressif au menu d'une rencontre El Othmani-CGEM

La « relance des investissements » et l'IS progressif au menu d'une rencontre El Othmani-CGEM

Accompagné de plusieurs de ses ministres, le Chef du gouvernement a reçu une délégation de la CGEM menée par Miriem Bensalah. Au menu: les mesures visant les entreprises comprises dans le projet de loi de finances 2018. 

Par

Crédit: Saad Eddine El Othmani/ Twitter
Crédit: Saad Eddine El Othmani/ Twitter

Vers un apaisement de la relation entre l’Exécutif et le patronat ? Le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani a rencontré ce  mardi 19 septembre une délégation de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). La délégation conduite par la patronne des patrons, Miriem Bensalah, a notamment évoqué les questions du « climat des affaires » et de la « relance de l’investissement . Le Chef du gouvernement était notamment accompagné des ministres Mohamed Boussaid (Économie), Moulay Hafid Elalamy (Industrie), Mustapha Ramid (ministre d’Etat), Mohamed Yatim (emploi) Mohamed Hassad (Éducation).

La relance de la « plateforme CGEM-Gouvernement« , initiée du temps d’Abdelilah Benkirane, a également été évoquée lors de cet entretien, nous confie une source au sein de la CGEM. Les deux parties ont notamment discuté du développement et  de l’amélioration de cette plateforme indiquent pour leur part nos confrères de Medias24. Pour rappel, il s’agit d’une plateforme de concertation entre le gouvernement et le patronat qui a pour objectif l’amélioration du partenariat public-privé. Un accord concernant la relance de cette plateforme avait été scellé au mois d’avril.

Selon nos confrères, les mesures relatives à l’encouragement de l’investissement et de l’emploi figurant dans le PLF 2018 ont également été discutées. Saad Eddine El Othmani a notamment annoncé que l’instauration d’un impôt sur les sociétés progressif fera partie des mesures figurant dans le texte.

Lire aussi: L’impôt progressif sur les sociétés passera-t-il cette année?

Cette rencontre fait suite à un premier contact établi au mois d’avril entre la CGEM et l’Exécutif lors duquel Miriem Bensalah  avait présenté à Saad Eddine El Othmani des mesures visant à créer « plus de valeur ajoutée et d’emplois » et avait mis en avant « l’importance du partenariat public-privé ».

article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.