Le Conseil de la ville de Casablanca résilie son contrat avec Sita

À l'issue d'une session extraordinaire du Conseil de la ville de Casablanca, ce dernier a décidé de résilier son contrat avec la société française Sita Blanca.

Par

Crédit: DR

Comme annoncé par l’adjoint au maire de Casablanca, le Conseil de la ville a voté ce vendredi 15 septembre la résiliation du contrat le liant à la société Sita Blanca. La décision, votée à 67 voix pour, 8 abstentions des élus PAM et 0 contre, a été motivée par « l‘aggravation du problème d’insalubrité« , indique l’élue Bouchra Sabrallah sur son compte Facebook. 

À lire aussi : Le gestionnaire des déchets Sita poussé vers la sortie par la Ville de Casablanca

Selon un audit réalisé cette année, de nombreux manquements de la part de Sita Blanca avaient été constatés, en vertu des clauses du cahier des charges. « La situation connait une détérioration notable à cause de profonds dysfonctionnements au niveau de la gestion des déchets ménagers et du non-respect des engagements pris par Sita« , déclarait Mohamed Haddadi, adjoint au maire de Casablanca, ce jeudi. Durant 6 mois, l’intérim sera assuré par la société Casa Prestations.

article suivant

Trois questions à Nizar Baraka sur la sortie de crise