Au téléphone, Mohammed VI et le président Buhari reparlent du gazoduc Maroc-Nigéria

Au téléphone, Mohammed VI et le président Buhari reparlent du gazoduc Maroc-Nigéria

Mohammed VI a eu un entretien téléphonique ce lundi 4 septembre avec Muhammadu Buhari, président du Nigéria. Parmi leurs sujets de discussion: le point sur les avancées du projet de gazoduc.

Par

Mohammed VI et Muhammadu Buhari Crédit : MAP

Mohammed VI et le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, se sont entretenus au téléphone, selon un communiqué du cabinet royal. De quoi assurer la poursuite du renforcement des relations bilatérales entre les deux États, notamment grâce à « la mise en oeuvre des actions et projets convenus lors de la visite royale à Abuja » qui avait eu lieu en décembre 2016. « Ces initiatives couvrent de nombreux secteurs, dont l’agriculture, la production d’engrais ainsi que la coopération sécuritaire« , rappelle l’agence MAP.

Lire aussi : Les enjeux de la visite de Mohammed VI au Nigéria

« Les deux chefs d’État se sont par ailleurs félicités, lors de cet entretien, des avancées concrètes constatées au niveau du projet stratégique du gazoduc, et ce, notamment à travers les réunions et échanges réguliers entrepris par les structures communes mises en place à cet effet« , poursuit la même source. Les deux chefs d’État s’étaient déjà entretenus le 1er mars à ce sujet.

Dans une interview accordée à Telquel au mois de juillet, Mounia Boucetta, secrétaire d’État aux Affaires étrangères, affirmait que « les premières études relatives au projet sont lancées par l’ONHYM et son partenaire nigérian« . Une première phase technique qui nécessitera « 24 mois« ,  d’après elle.

« C’est un préalable nécessaire pour appréhender les questions techniques, juridiques et économiques d’un projet qui devra traverser plusieurs pays« , avait-elle déclaré. Les études de faisabilité techniques et financières avaient été lancées officiellement le 15 mai, lors de la signature des accords à Rabat par Mohammed VI, en présence des ministres des Affaires étrangères marocain et nigérian.

Lire aussi : Mounia Boucetta: « Le gazoduc Maroc-Nigéria ne peut être que rentable »

Lire aussi : Gazoduc: après le lancement officiel, le lancement méga-officiel du méga-projet Maroc-Nigéria

Lire aussi : Gazoduc Nigéria-Maroc: le new deal ouest-africain

 

article suivant

Trois questions à Said Mouline, directeur général de l'Agence marocaine de l'efficacité énergétique

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.