Le déficit commercial se creuse de 7 milliards de dirhams au premier semestre

Le déficit commercial se creuse de 7 milliards de dirhams au premier semestre

Le déficit commercial se creuse malgré la hausse des exportations marocaines. En cause, des volumes d'importations plus importants au titre de ce premier semestre 2017.

Par

Un bateau transportant des conteneurs

Le déficit commercial se creuse malgré la hausse des exportations marocaines. En cause, des volumes d’importations plus importants au titre de ce premier semestre 2017.

« Le déficit commercial se situe à 93,7 milliards de dirhams à fin juin 2017 contre 86,8 milliards un an auparavant et le taux de couverture à 56,9% contre 57,2%« , annonce l’Office des changes ce lundi. L’Office explique ce résultat par une augmentation du volume des importations plus importante que celle des exportations.

Dans le détail, les importations de biens se sont accrues de 14,8 milliards de dirhams (+7,3%) pour s’établir à 217,6 milliards de dirhams à fin juin. Elles sont portées essentiellement par l’importation des produits énergétiques et les achats de biens d’équipement et de produits semi-finis.

Les exportations ont augmenté de 6,6% soit un peu plus de 7,6 milliards de dirhams. Le rapport de l’office des changes indique également que « les exportations de tous les autres secteurs, excepté les produits pharmaceutiques, enregistrent des accroissements ».

Ainsi, les ventes à l’étranger des secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire ont augmenté de 2,1 milliards de dirhams. Celles du phosphate et de ses dérivés et du secteur de l’automobile ont progressé respectivement de 1,7 milliard et 838 millions de dirhams. Le secteur de l’aéronautique n’est pas en reste.

Ses exportations ont augmenté ce premier semestre de plus de 500 millions de dirhams. Tout calcul fait, les exportations ont totalisé 123,6 milliards de dirhams durant les six premiers mois de l’année en cours.

Ce premier semestre 2017 a par ailleurs enregistré une amélioration des flux IDE. En effet, les investissements directs étrangers ont progressé de 20,1% pour s’établir à 14,9 milliards de dirhams contre 12,4 milliards à fin juin 2016. S’agissant des flux financiers, les recettes MRE se stabilisent à 29,3 milliards. Les recettes des voyages elles stagnent à 26,2 milliards de dirhams.

article suivant

Demande de liberté provisoire suspendue jusqu’au 19, audience reportée au 23 septembre

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.