Le Forum de la dignité estime que l'Intérieur "porte atteinte" à l'indépendance de la justice

Le Forum de la dignité estime que l'Intérieur "porte atteinte" à l'indépendance de la justice

Pour le forum, le ministre de l'Intérieur a empiété sur les prérogatives du parquet en publiant des communiqués annonçant l'activation d’enquêtes judiciaires.

Par

Le ministre de l'Intérieur Abdelouafi Laftit, le 6 juin 2017 au Parlement (Crédit: R. Tniouni)

Le Forum de la dignité, association proche du Parti de la justice et du développement (PJD), a critiqué le dernier communiqué du ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit publié le 17 juin annonçant l’ouverture d’une enquête pour identifier les auteurs des « fausses images » attribuées aux événements d’Al Hoceima.

Pour le forum présidé par Abdelali Hamieddine, membre du secrétariat général du PJD, « la publication des communiqués par le ministère de l’Intérieur au sujet de l’ouverture d’ enquêtes judiciaires porte atteinte à l’indépendance du parquet« , peut-on lire dans un communiqué de l’association daté du 18 juin et relayé par Alyaoum 24.

« Le parquet fait partie du pouvoir judiciaire qui est indépendant de l’exécutif, et du ministère de l’Intérieur« , relève la même source. Pour l’association, « la multiplication des communiqués de la part du ministre de l’Intérieur dans des affaires qu’il estime contraires au Code pénal est une manière pour imposer progressivement une sorte de tutelle sur les responsables de parquet (…) les seuls habilités à donner les déclarations publiques au sujet des questions judiciaires« .

Une source autorisée au ministère de l’Intérieur, cité par notre confrère Hespress, regrette les « lectures erronées » faites du Forum de la dignité, regrettant que l’association ne se soit pas astreinte à une « lecture juridique du communiqué« .

La même source estime que « l’affaire a trait au sentiment de sécurité chez le citoyen et concerna aussi des actes qui tombent sous le coup du Code pénal« , et que le communiqué du ministère évoque « l’ouverture d’une enquête en conformité avec la loi« . Il n’y aurait donc pas « de collusion avec les prérogatives du parquet« .

Pour rappel, le ministère de l’Intérieur a dénoncé dans son communiqué daté du 17 juin le fait que « des pages sur Facebook ont publié des images de personnes agressées lors d’actes criminels ainsi que d’autres documentant des incidents survenus au Moyen-Orient, tout en prétendant fallacieusement qu’il s’agit d’actes de violence et de tortures perpétrés par les forces de l’ordre dans la province d’Al Hoceima« .

article suivant

Le HCP dresse un sombre tableau du climat des affaires

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.