Laftit enquête sur des images de portes forcées à Imzouren

Laftit enquête sur des images de portes forcées à Imzouren

Les portes de certaines maisons de la ville située dans la province d’Al Hoceima auraient été forcées par des éléments des forces de l’ordre, selon les habitants. Le ministre de l'Intérieur annonce l'ouverture d'une enquête. 

Par

Crédit: R. Tniouni

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a bien répondu présent le 6 juin au parlement où il a participé à la session de questions orales à la Chambre des conseillers. Interrogé sur d’éventuels « débordements » des policiers, le ministre a assuré qu' »aucun incident mettant à mal la réputation des forces de l’ordre n’a été enregistré« , bien que les agents de police déployés sur le terrain « travaillent dans des conditions difficiles« .

Abdelouafi Laftit a également évoqué « trois ou quatre vidéos montrant la destruction d’habitats à Imzouren circulant sur le web« . À ce sujet, il a déclaré qu’une « enquête a été ouverte« , et que les responsables de ces actes  « assumeront leur responsabilité » tout en insistant sur le fait qu’aucun autre débordement n’a été enregistré. Pour Abdelouafi Laftit, l’objectif principal à ce jour est « de trouver des solutions afin d’aller de l’avant« . Le ministre de l’Intérieur a souligné au passage que ces solutions peuvent « venir du gouvernement, de la majorité gouvernementale ou de l’opposition« .

https://www.youtube.com/watch?v=a4yVvGzlnoU

article suivant

Le rattrapage de l'IR, l'inauguration du Centre national de football... les indiscrets de la semaine

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.