Votre connexion internet est la 104e plus rapide au monde

Akamai, leader mondial des serveurs de cache, a publié son rapport sur la situation d'Internet dans le monde pour le trimestre de l'année 2017. Le Maroc y perd une place par rapport à la fin de l'année 2016.

Par

Crédit : Esther Vargas/Flickr.

Akamai, leader mondial des serveurs de cache, a publié son rapport sur la situation d’Internet dans le monde pour le trimestre de l’année 2017. Le Maroc y perd une place par rapport à la fin de l’année 2016.

5,2 Mb/s, c’est le débit moyen d’une connexion Internet au Maroc durant le premier trimestre 2017 selon l’Indice Akamai. Une évolution de 22% par rapport à la même période l’année dernière. Le Maroc occupe la 121e place mondiale au classement des moyennes de débit de pointe, avec un pic moyen de 25,9 Mb/s.

Malgré l’évolution, le Maroc peine à remonter les classements lorsqu’il s’agit des débits élevés, que l’étude situe à partir 15 Mb/s. Sur ce segment, le royaume enregistre le taux de pénétration le plus bas du monde (0,1%) au premier trimestre 2017. Néanmoins au Maroc, le nombre d’abonnés sur cette tranche  a progressé de 511% par rapport à la même période en 2016. Il réalise ainsi la deuxième plus importante évolution dans la région Moyen-Orient & Afrique (MEA) après l’Arabie Saoudite (836%).

Le royaume réalise de meilleures performances que le Nigéria et l’Égypte sur quasiment tous les segments de la connectivité Internet, hormis le débit moyen d’une connexion mobile qui ne dépasse pas la barre des 5.3 Mb/s au Maroc, et qui atteint 12.2 Mb/s en Égypte, pays le mieux classé de la région MEA.

Globalement, la Corée du Sud reste la championne du haut débit, avec une moyenne de 28,6 Mb/s, tandis que le Royaume-Uni possède le débit mobile le plus rapide au monde (26 Mbps).

article suivant

Isolement à domicile et gestion des cas contacts : les nouvelles directives du ministère de la Santé