Mondial 2026: la Fifa opposée à une candidature conjointe Maroc-Espagne?

Si le Maroc veut organiser la Coupe du monde en 2026, ce sera vraisemblablement sans l'Espagne, la faute au principe de la rotation, qui favoriserait davantage les candidatures nord-américaine ou africaine.

Par

Le Qatar est accusé d'avoir corrompu des responsables de la FIFA
L'organisation de la Coupe du monde en Russie est mise en doute par des hommes politiques européens. Crédit: AFP

Econduit en 1994, 1998, 2006 et 2010 le Maroc voit sa candidature, toujours non déclarée, pour le Mondial 2026 se compliquer. Alors qu’on évoque depuis le mois de mars la possibilité d’une organisation conjointe entre le Maroc et l’Espagne qui associerait éventuellement le Portugal, le très sérieux quotidien madrilène As révèle ce dimanche que l’option, qui avait pourtant séduit le président de la Fifa Gianni Infantino en personne, ne serait finalement pas retenue.

Le dossier maroco-espagnol avait fière allure sur le plan de la symbolique car associant pour la première fois un pays arabe et une nation européenne pour  l’organisation du Mondial. Cependant, d’après As, ce beau projet se heurte à un obstacle de taille: le principe de rotation entre les continents.

Après  l’Afrique (2010) et l’Amérique du sud (2014), la Coupe du monde passera en effet par le sol européen en 2018 avec le Mondial russe, puis en Asie avec le Qatar en 2022. Selon le principe de rotation, l’organisation du Mondial 2026 devrait donc revenir à Amérique du nord où le trio USA-Canada-Mexique s’est officiellement porté candidat, ou l’Afrique où aucune candidature n’est déclarée pour l’heure. Dans cette configuration, une candidature marocaine reste viable, mais une alliance avec l’Espagne et/ou le Portugal semble écartée de facto.

D’après As, la Côte d’Ivoire serait disposée à être le binôme du Maroc pour organiser une Coupe du monde 2026 déjà historique, puisqu’il s’agira de la première à 40 équipes, et dont l’hôte sera annoncé en mai 2020 par la Fifa.

article suivant

Transport, administrations, cafés : le pass vaccinal adopté à partir de ce jeudi 21 octobre (Officiel)