Manifestation à Al Hoceima malgré le limogeage du gouverneur

Manifestation à Al Hoceima malgré le limogeage du gouverneur

3.000 personnes ont défilé hier dans les rues d'Al Hoceima pour réclamer des réformes d'ordre économique et social.

Par

Crédit : Yassine Toumi / TELQUEL

L’éviction de Mohammed Zhar de son poste de gouverneur de la province d’Al Hoceima le 28 mars n’a visiblement pas calmé les habitants. Au lendemain de cette annonce qui faisait suite à une réunion présidée par le ministre de l’Intérieur en présence des élus de la province, une manifestation a été organisée. Selon l’Association marocaine des droits humains (AMDH), 3.000 personnes sont descendues dans les rues pour réclamer des réformes économiques et sociales pour sortir la région « de l’isolement« .

« Les manifestants affirment vouloir continuer à protester jusqu’à ce que leur cahier revendicatif soit pris en compte par les autorités », nous confie Ali Belmeziane président de la section locale de l’AMDH, présent sur les lieux.

Les manifestants brandissaient des banderoles disant « non à la militarisation« , et scandaient des slogans disparates comme « le peuple veut savoir qui a tué le martyr », « pourquoi on manifeste ? On veut la dignité et la liberté« , ou encore « à bas la militarisation« . La plupart de ces slogans font référence à Mohcine Fikri, le grossiste poissonnier mort le 28 octobre, broyé par le mécanisme d’une benne à ordures alors qu’il contestait la saisie de sa marchandise.

Après de violents affrontements ayant opposé les forces de l’ordre et des habitants des villages d’Imzouren et Beni Bouayach dans la province d’Al Hoceima, Mohamed Hassad en personne avait fait le déplacement pour s’enquérir de la situation et tenter d’apaiser les esprits. Auprès le limogeage de Mohammed Azhar, muté à l’administration centrale à Rabat, c’est Mohamed Faouzi, inspecteur général du ministère de l’Intérieur qui le remplace par intérim en attendant « que le roi Mohammed VI nomme un nouveau gouverneur au prochain conseil ministériel« .

Lire aussi : Sur fond de revendications sociales, Al Hoceima attend son plan de développement

article suivant

Affaire Adil El Miloudi : Chada TV sanctionnée par le CSCA

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.