Rabat tient désormais sa police de l'environnement

Rabat tient désormais sa police de l'environnement

La première promotion des inspecteurs de la police de l'environnement de la capitale a été présentée le 22 février.

Par

Crédit EFE

Rabat dispose désormais d’une police de l’environnement. Le 22 février, 40 membres de cet organe affilié au ministère de l’Environnement ont été présentés. Cette première promotion sera chargée du contrôle environnemental de la capitale et travaillera en collaboration avec la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la gendarmerie royale selon l’agence de presse espagnole EFE.

Les nouveaux inspecteurs de cette police environnementale devront effectuer des contrôles sur le traitement des plantes, des eaux usées ou des déchets solides. Ils inspecteront également tous les véhicules transportant tous types de déchets y compris ceux importés de l’étranger.

La police environnementale sera également chargée d’évaluer les projets d’investissements dans le cadre des appels d’offres. « Si un investisseur commet certaines infractions environnementales, il est acceptable qu’il compense avec d’autres actions telles que la plantation d’arbres ou la réduction de ses missions« , précise Mohamed Benyahya, directeur de communication au ministère de l’Environnement à EFE. C’est en septembre 2013 que la DGSN a annoncé la création de la police de l’environnement qui a été déployée dans un premier temps à Casablanca.

article suivant

Ithmar Capital cherche à investir 6 milliards de dollars d'ici 5 ans

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.