Benguerir se dote d'un centre de recherche en énergies renouvelables

Benguerir se dote d'un centre de recherche en énergies renouvelables

Le Green Energy Park, institut dédié à la recherche et la formation en énergie solaire dans la ville Verte de Benguerir, a été inauguré le 12 janvier par le roi Mohammed VI.

Par

Crédit: MAP

Le « Green Energy Park », inauguré lors de la visite du souverain à Benguerir, se veut une plateforme africaine dédiée à la recherche et la formation en énergie solaire. L’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) a contribué au financement de ce projet à hauteur de 142 millions de dirhams. De son côté l’Office chérifien des phosphates (OCP) a contribué à hauteur de 68,2 millions de dirhams, rapporte la MAP.

Le « Green Energy Park » ambitionne de positionner le Maroc comme « leader de l’innovation dans le domaine des énergies renouvelables » à travers la mise en place d’un réseau de plateformes de recherche en la matière. Unique projet du genre en Afrique, il va permettre également la création de 70 emplois immédiats (chercheurs et doctorants) et 155 postes d’emploi à long terme.

Le projet permettra aussi la création d’un pont entre les universités et le monde socio-économique pour passer de la recherche à l’innovation.

Les équipes de recherche travaillent sur le traitement et le dessalement de l’eau grâce à l’énergie solaire, le développement de modules du désert, la conception de solutions de stockage thermique et électrique innovantes et le développement d’applications industrielles du solaire thermique , entre autres.

Le modèle économique du « Green Energy Park » lui permettra à moyen terme d’arriver à une autonomie financière notamment à travers la R&D (recherche et développement), les prestations technico-scientifiques, les certifications, les formations spécialisées, et l’alimentation de la ville verte en électricité propre.

Au niveau de l’infrastructure, le projet intègre plusieurs laboratoires dans le domaine du solaire photovoltaïque et du solaire thermique à concentration. La plateforme de recherche extérieure est constituée de plateformes de tests et de caractérisation ainsi que plusieurs projets pilotes à échelle réelle sur une surface totale de 6,5 hectares.

Le « Green and Smart Building Park« , la future plateforme de test, de recherche et de formation dans le domaine de l’efficacité énergétique, des bâtiments verts et des réseaux intelligents, sera lancé courant 2017. Cette nouvelle plateforme abritera un bâtiment central (laboratoires) et un espace extérieur de test et de recherche grandeur nature ainsi qu’une quinzaine de maisonnettes construites avec différents systèmes (matériaux, isolation, production d’énergie et de chaleur…). Le projet accueillera également la première édition du Solar Decathlon Africa, une compétition internationale de constructions innovantes et durables dédiée aux étudiants du monde entier.

(Avec MAP)

article suivant

Chariot Oil & Gas revoit à la hausse ses estimations de gaz naturel à Larache

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.